Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 27 s

Lac Saint-Jean : Towing Boat vient à la rescousse des plaisanciers

Le 23 juillet 2021 — Modifié à 13 h 32 min le 23 juillet 2021
Par Julien B. Gauthier

C’est un peu à la façon d’un ange gardien que depuis 2017, David Girard vient en aide aux plaisanciers du Lac-Saint-Jean. C’est que son entreprise, Towing Boat, offre notamment un service de remorquage nautique d’urgence.

Couvrant l’intégralité du lac Saint-Jean et étant la seule à offrir un tel service, l’entreprise d’Alma n’a d’ailleurs pas tardé à connaître un véritable succès.

« Ç’a vraiment été exponentiel! C’est vraiment devenu plus gros que ce à quoi je m’attendais », affirme David Girard, en ajoutant qu’auparavant, « lorsqu’on restait en panne, il n’y avait personne pour venir nous chercher. »

Contrairement aux autres régions du Québec, le lac Saint-Jean n’était pas desservi par la garde côtière. En fait, le service manquait même au point où la Sûreté du Québec a immédiatement voulu s’associer avec l’entreprise.

Aujourd’hui, Towing Boat est un partenaire de la SQ pour la MRC de Lac-Saint-Jean-Est et du Domaine-du-Roy, mais intervient également dans le secteur de Maria-Chapdelaine.

« Parfois, tu peux rester en panne à Saint-Gédéon, mais les vents font en sorte que tu te ramasses littéralement à Péribonka. »

En ce sens, David Girard rappelle que la première chose à faire en cas de panne est de jeter l’ancre à l’eau.

Une expertise recherchée

Beaucoup plus complexe qu’un remorquage routier, une opération de dépannage nautique requière la prise en compte de nombreux facteurs.

« La police partait souvent chercher le bateau là où elle pensait qu’il allait être, mais elle ne le trouvait juste jamais. »

Pour composer avec ce genre de situation, David Girard, navigateur aguerri, s’en remet à sa connaissance aiguisée des courants marins et à une évaluation minutieuse de la force des vents.

« La plupart du temps, mes calculs vont m’amener à environ dix pieds près du bateau. »

Horaire chargé

Depuis la hausse fulgurante des ventes d’embarcations nautiques, et par conséquent de conducteurs novices, les opérations de Towing Boat tiennent David Girard très occupé.

« Depuis l’an passé, ça n’a aucun sens. Je fais des journées de 17 à 18 heures, tous les jours ». Iil se dit prêt à intervenir 24h sur 24h, 7 jours sur 7.

En plus du remorquage, Towing Boat offre aussi un service de réparation, d’entreposage et de transport de bateaux.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES