Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 34 s

Réduction de l'entretien hivernal des routes: André Paradis fulmine

Le 11 décembre 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 11 décembre 2015
Par Karine Desrosiers

HIVER. Le préfet de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, André Paradis, pourfend le ministère des Transports qui aurait décidé de réduire la qualité d'entretien hivernal de la route 169 entre St-Henri-de-Taillon et Ste-Monique de même que dans le secteur d'Hébetrville.

Selon les propos du préfet, le MTQ aurait tout simplement décidé de faire passer l'entretien de ces portions de routes du Niveau I au Niveau II, ce qui risque d'avoir des conséquences majeures et dramatiques pour la sécurité des automobilistes qui circulent dans ces secteurs.

Le ministère des Transports invoquerait le faible débit de circulation dans les secteurs concernés pour appuyer cette décision administrative.

« C'est inadmissible et inacceptable, a lancé en furie André Paradis. C'est d'autant plus choquant qu'on l'a appris par la bouche d'une tierce personne. Ils n'ont même pas communiqué avec la MRC ou les élus pour nous faire part de leur décision », fulmine André Paradis.

Sécurité

Selon les informations obtenues par le préfet et maire de St-Henri-de-Taillon, un entretien de Niveau I fait en sorte que le MTQ déblaie entièrement la chaussée de part et d'autre de la route et repousse la neige le plus loin possible tout en s'assurant d'épandre soit des abrasifs ou du sel de déglaçage aux endroits plus à risques..

Un entretien de Niveau II fait en sorte que l'on concentre le déblaiement sur une bande de trois mètres, juste assez pour dégager la route pour permettre la circulation.

« Ça ne restera pas comme cela. Il en va de la sécurité et de la vie de notre monde qui circule dans ces secteurs », ajoute le préfet.

Concernant le secteur Hébertville, André Paradis a convoqué d'urgence une rencontre du Comité de suivi de la route 169 mis sur pied en 2011 et dont le mandat est de s'assurer que le ministère des Transports ne mettra pas de côté ce tronçon routier de la route 169 reliant Hébertville à la route 175 dans la Réserve faunique des Laurentides.

« Tant pour le secteur Hébertville que le secteur St-Henri-de-Taillon/Ste-Monique, on veut s'assurer que le MTQ n'ira pas de l'avant avec ses intentions de réduire la qualité d'entretien hivernal et revienne aux paramètres d'entretien qui ont toujours prévalu sur ces tronçons de route », de conclure André Paradis

 

PHOTO A

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES