Mardi, 27 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 3 s

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix devient la première ville de la MRC à adhérer au mouvement.

Le 12 mars 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 12 mars 2015
Par Karine Desrosiers

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix devient la première ville de la MRC à adhérer au mouvement.

PREMIÈRE. La Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix vient d'adhérer au mouvement de solidarité et de mobilisation « Touche pas à mes régions », ce qui en fait la première ville de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est à appuyer ce regroupement.

Le maire Lawrence Potvin est très fier de cette position de son conseil et espère ainsi que d’autres municipalités de la MRC se joignent à la coalition au cours des prochaines semaines.

Le mouvement « Touche pas à mes régions » est un regroupement de plusieurs citoyens et élus représentants des régions, des municipalités ainsi que des organisations qui ont décidé d’unir leur voix.

« Unir tous ensemble notre voix afin de revendiquer un avenir pour nos régions, un avenir dont nous pourrons décider des couleurs, un avenir à bâtir collectivement » soutient Lawrence Potvin.

Ce dernier est convaincu que « tous ensemble, nous pourrons dénoncer l’absence de dialogue du gouvernement du Québec, déplorer l’absence de vision du gouvernement en matière de développement régional, nous opposer au mouvement de centralisation déjà amorcé et collaborer à trouver des solutions qui permettront d’atteindre l’équilibre budgétaire tout en s’assurant que nos régions poursuivent leur développement social, culturel et économique. »

Toujours selon le maire Potvin, nos régions doivent plus que jamais se battre.

« La centralisation de plusieurs services fait mal aux milieux éloignés, qui perdent peu à peu leur expertise et les coupures dans les Centres locaux de développement économique affecteront directement le développement et la croissance de nombreuses entreprises du territoire », de conclure Lawrence Potvin.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES