Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 33 s

Gare d’Hébertville-Station : Michel Claveau propose la  Gare Derie

Janick Émond
Le 13 octobre 2021 — Modifié à 14 h 58 min le 13 octobre 2021
Par Janick Émond - Journaliste

S’il est élu maire, le candidat à la mairie d’Hébertville-Station, Michel Claveau proposera de rénover, de déménager et de mettre en place un Centre de la petite enfance (CPE) dans l’ancienne gare d’Hébertville-Station.

L’ex-entrepreneur en construction a d’ailleurs déjà réalisé des plans. Il a aussi contacté une entreprise spécialisée dans le déplacement de bâtiment pour vérifier la faisabilité du projet.

Il soutient que la municipalité n’aura pas de difficulté à obtenir le financement nécessaire ni à acquérir le bâtiment, qui appartient toujours à VIA Rail.

Il souhaite également que la gare soit déplacée non loin du centre communautaire.

« VIA Rail souhaite se débarrasser du bâtiment pour une petite somme. Pour l’avoir visité récemment, il est encore très propre et très bien entretenu. Il faut absolument sauver ce bâtiment. On va être capable d’aller chercher les subventions sans problème », avance Michel Claveau.

Mis hors service en 2013, le bâtiment bâti entre 1931 et 1933 est classé patrimonial par Patrimoine culturel du Québec.

Débat

Le candidat rappelle que la vocation de la gare a longtemps été un sujet de débat à l’hôtel de ville. Un musée ferroviaire y a même déjà été envisagé. « Ça fait 25 ans qu’on en parle. On a dépensé beaucoup d’argent sur le dossier. Ça fait 10 ans que je suis au conseil et ça n’a pas avancé ».

Michel Claveau n’a pas encore de chiffre quant au coût estimé du projet. Mais il assure que ça « ne sera pas si dispendieux que ça ».

Il croit possible de réaliser le projet d’ici deux ans. Ainsi le projet de CPE, dont la municipalité souhaite faire aboutir depuis plus de 10 ans, serait sur la « bonne voie » de se réaliser, notamment grâce aux 6 milliards de dollars annoncés par le gouvernement Trudeau.

Projets

S’il est élu maire, Michel Claveau tentera de maintenir le niveau de taxation tel qu’il l’est actuellement.

Il dit vouloir mettre de l’avant le développement immobilier et prolonger la rue Saint-Jean-Baptiste pour aller joindre la route 170.

Quant aux loisirs, il souhaite instaurer un jeu de minigolf, de même qu’un jeu de croquet là où se situe l’ancien terrain de tennis. « C’est déjà clôturé et les lumières fonctionnent. »

Enfin, il prévoit lancer un référendum quant à la vocation de l’église Saint-Wilbrod.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES