Mercredi, 19 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 33 s

Cyclisme

Le club Proco s’intègre au club Cyclone 

Janick Émond
Le 15 mai 2024 — Modifié à 15 h 08 min le 15 mai 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Face à la baisse de la demande et de la popularité pour le vélo de route, le club de vélo de route Proco et le club de vélo de montagne Cyclone d’Alma unissent leurs forces. Les deux organisations ont conclu un partenariat afin que le développement du club Proco soit maintenant pris en charge par le Cyclone.  

Depuis la pandémie, le nombre d’inscriptions pour le vélo de route a diminué considérablement. Alors qu’au contraire, le vélo de montagne se porte très bien.  

Dans les dernières saisons, les deux clubs ont ainsi collaboré afin de tenter d’attirer une plus grande clientèle vers le vélo de route.  

« Cette année, d’un commun accord, nous avons décidé d’unir nos communautés et ainsi offrir le meilleur service de vélo possible aux jeunes », indique Charles Desgagné, président du Club Proco.  

Ainsi, le club Cyclone propose maintenant au sein de son organisation le vélo de montagne et une option en vélo de route.  

Les jeunes pourront donc maintenant choisir l’une des deux options, ou encore les deux volets.  

« Le vélo, ce n’est pas une affaire de spécialisation. C’est bien de varier plusieurs types d’activités afin de développer plus de compétences. Avec ce partenariat-là, on pourra maintenant apporter une meilleure synergie dans tout ça et permettre aux jeunes de devenir de meilleurs cyclistes globalement. » 

Pas une fusion 

Une chose demeure cependant importante à souligner pour Charles Desgagné. Si le vélo de route est maintenant pris en charge par le Cyclone, cela ne veut pas dire que les organisations ont fusionné.  

« Nous sommes encore deux entités, mais on travaille maintenant ensemble. Le Cyclone prend en charge le développement du vélo de route, alors que le Club Proco continue de travailler à l’organisation des courses de route, notamment. »  

En travaillant ensemble, les deux organisations pourront mieux partager leurs connaissances.  

Attentes 

Pour cette année, c’est environ une dizaine de jeunes qui pratiqueront le vélo de route.  

Charles Desgagné s’attend à ce que ce nombre augmente tranquillement dans les prochaines années.  

« Pour cette saison, on s’attendait pas mal à ce nombre d’inscriptions. Mais avec ce partenariat, et la synergie et le développement des compétences que veut apporter le Cyclone à ses jeunes, on s’attend à voir de plus en plus de personnes faire du vélo de route. » 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES