Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 3 min 17 s

St-Gédéon: le projet de Val-Éo est retenu

Le 22 décembre 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 22 décembre 2010
Par Karine Desrosiers

Les dirigeants de la Coopérative Val-Éo se réjouissent du fait qu’Hydro-Québec a retenu leur projet prévoyant l’installation de huit éoliennes d’une capacité de 24 mégawatts, à St-Gédéon. Cependant, les dirigeants de la coopérative sont conscients qu’il s’agit là d’une autre étape de franchie et que l’on doit maintenant s’attaquer à la réalisation des études environnementales et techniques et l’approbation du projet par le Bureau d’audiences publiques en environnement.

Joint quelques minutes après l’annonce officielle par Hydro-Québec, Patrick Côté, le directeur général de Val-Éo, ne cachait pas sa surprise, mais surtout sa satisfaction de voir le projet retenu après tant d’années d’efforts.

« Je suis content de voir que l’on retient la philosophie que ce projet porte pour la communauté et il y a déjà des projets similaires qui sont présentement en préparation », a lancé avec satisfaction Patrick Côté.

Il était 13 h, lundi, quand la nouvelle est tombée sur le fil de presse.

« Hydro-Québec Distribution annonce qu'elle retient 12 soumissions pour un total de 291,4 MW dans le cadre de l'appel d'offres lancé le 30 avril 2009 et visant l'achat de deux blocs distincts de 250 MW d'électricité produite au Québec au moyen d'éoliennes, l'un issu de projets autochtones et l'autre, de projets communautaires. Les livraisons d'électricité doivent commencer entre le 1er décembre 2013 et le 1er décembre 2015. Le prix moyen de l'énergie des soumissions retenues est de 13,3 ¢/kWh, ce qui inclut un le coût du transport de 2,0 ¢/kWh pour acheminer l'électricité produite. Ces projets représentent des investissements de l'ordre de 730 millions de dollars pour les parcs éoliens et de 260 millions de dollars pour le transport de l'électricité. »

Le document précise également que les promoteurs retenus auront la responsabilité d'obtenir toutes les autorisations et tous les permis requis pour la construction des parcs éoliens avant de procéder au début des travaux de construction. »

Val-Éo société en commandite et coopérative de solidarité Saguenay –

Lac St-Jean obtient donc un bloc de 24,0 mw qu’elle pourra mettre en opération d’ici 2015

« Cette bonne nouvelle couronne cinq ans d’efforts et des investissements de plus de 450 000 $ par les agriculteurs et la communauté pour le développement du projet. Val-Éo est fier d’avoir élaboré un modèle novateur de gestion locale de la ressource éolienne afin d’assurer un maximum de retombées à la communauté. Dès maintenant, l’équipe Val-Éo se met au travail, entre autres, pour réaliser les études environnementales requises pour l’étude du projet par le BAPE. Selon le scénario actuel, la construction du parc éolien Val-Éo pourrait se faire en 2015 », rappelle Patrick Côté.

Le parc éolien Val-Éo aura la capacité de produire 65 000 MWh, soit suffisamment d’énergie pour alimenter plus de 2000 maisons chauffées à l’électricité.

Dans un communiqué remis à la presse en fin de journée, la direction de Val-Éo souligne que « depuis sa fondation, l’organisme s’inspire des principes du développement durable afin de concevoir le projet éolien le plus bénéfique pour la communauté tant au plan environnemental, social et économique. À cet égard, le projet soumis par Val-Éo a bénéficié de nombreuses bonifications pour satisfaire les différentes attentes exprimées par le milieu, notamment celles contenues dans le rapport du comité citoyen qui a siégé au printemps 2010. »

Val-Éo s’engage à respecter les orientations de ce rapport et, de concert avec la municipalité de Saint-Gédéon, à relancer les travaux du comité citoyen afin que celui-ci soit consulté tout au long du processus menant à la construction des éoliennes.

Le projet Val-Éo devrait nécessiter des investissements dépassant les 60 millions $. Le projet Val-Éo rapportera environ un demi-million de redevances annuelles dans la communauté, incluant une redevance à la municipalité de Saint-Gédéon de 100 000 dollars, pour un total de 10 millions $ sur la durée d’exploitation prévue du parc éolien.

Suite

L’annonce d’Hydro-Québec rappelle que l’été dernier, le projet a suscité une vive controverse dans le milieu de St-Gédéon.

Au début juin, afin de permettre à Val-Éo de déposer son projet, par voie de résolution adoptée à l’unanimité lors d’une séance spéciale, la municipalité de St-Gédéon a décidé de poursuivre son appui à la Coopérative Val Éo. Les élus de St-Gédéon se sont cependant engagés à tenir obligatoirement un référendum auprès de la population avant de décider si oui ou non, la municipalité sera partenaire financier dans le projet.

À cet effet, dans un protocole d’entente intervenu entre la municipalité et la coopérative, St-Gédéon dispose d’un premier droit de refus pour s’impliquer financièrement dans le projet.

Le maire Jean-Paul Boucher espère que la suite du dossier se fera dans le calme et le respect.

Les opposants, principalement regroupés au sein du Regroupement des Défenseurs du Milieu de vie, commenteront plus tard le dossier.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES