Actualités

Temps de lecture : 2 min 6 s

Constructions Proco livre la marchandise: des poutres géantes

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par Karine Desrosiers

Depuis plusieurs mois, l’entreprise Constructions Proco inc de St-Nazaire réalise un contrat majeur, soit la fabrication des poutres pour un pont dans l’Outaouais. L’entreprise a débuté l’expédition de ces poutres dont certaines sont gigantesques alors qu’elles atteignent quelque 155 pieds de long.

« Dans l’histoire de notre entreprise, ce sont les plus grosses poutres à vie que l’on a construit. Maintenant, le travail, ce sera de livrer cette marchandise à bon port », souligne avec fierté Gilles Brassard, B.A.A., directeur général adjoint de Constructions Proco Inc.

Lors du 25e anniversaire de l’entreprise, en septembre dernier, ces poutres avaient d’ailleurs grandement impressionné les visiteurs et les employés ne cachaient pas leur fierté de réaliser ce contrat d’envergure pour le compte du ministère des Transports du Québec.

Constructions Proco Inc réalise en sous-contrat ces imposantes structures qui serviront à la construction d’un pont enjambant la rivière Petite Nation sur la nouvelle autoroute 50 reliant Mirabel à Gatineau.

En tout et partout, Proco a fabriqué 35 de ces poutres de différentes dimensions dont les plus imposantes mesures jusqu’à 155 pieds.

Naturellement, une entreprise spécialisée a pris en charge ce transport hors normes.

Un tracteur de grande puissance tire la pièce qui repose sur deux charriots qui peuvent pivoter au besoin pour aborder des détours plus serrés.

Lors de leurs déplacements, ces véhicules sont naturellement accompagnés de véhicules d’accompagnement ainsi que des policiers de la Sûreté du Québec.

L’entreprise de transport se charge d’obtenir toutes les autorisations auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec, du ministère des Transports et de la Sûreté du Québec.

Ce transport lourd se poursuivra encore plusieurs semaines. « Selon l’horaire prévu, au cours des prochaines semaines et si la température le permet naturellement, le lundi, mardi et mercredi, on va faire partir deux poutres à chaque jour, soit une à 7 h et l’autre à 7 h 30. À raison de six poutres par semaines, on en a encore pour février et jusqu’au début du mois de mars pour compléter cette expédition », précise Gilles Brassard. À travers ces poutres, c’est toute l’expertise d’une entreprise régionale qui se dessine.

Incluant l’administration, en passant par l’ingénierie, la salle à dessin, la réception du métal, sa préparation, sa transformation en structures et son expédition au client, l’usine du Groupe Proco est répartie sur quelque 80 000 pieds carrés dont une infime partie est visible de la route.

Comptant de 200 à 225 employés, dépendant des chantiers, le Groupe Proco a un chiffre d’affaires annuel de quelque 50 M $.

Rappelons que l’entreprise originale, Proco Métal, avait été rachetée en 1983 par un groupe d’actionnaires qui a lancé le Groupe Proco.

Il est composé de trois compagnies, soit Constructions Proco Inc (gérance et installation de charpente d’acier, de revêtement métallique et de projets clé en main), Structures CPUI Inc (ingénierie, dessin et fabrication de charpente métallique) et Odyssée Boréal (pourvoirie de pêche)

L’entreprise a réalisé des projets dans six provinces au Canada ainsi qu’au Chili, aux USA, à Cuba et au Burkina Faso.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES