Vendredi, 14 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 4 s

Eastmain-1-A–Sarcelle–Rupert : les contrats atteignent 322 millions $

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par Karine Desrosiers

Les 2 et 3 septembre derniers, la Société d'énergie de la Baie-James était l'hôte des représentants du Comité de maximisation du Saguenay–Lac-Saint-Jean à son chantier de l'Eastmain 1-A-Sarcelle-Rupert. C'est à cette occasion que ces derniers ont pu apprécier l'importance et constater l'ampleur des travaux débutés en 2007. Les contrats attribués et les achats de biens et services réalisés dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean atteignent déjà 322 millions $.

Actuellement, les travailleurs de la région constituent 24 % de la main-d'œuvre au chantier, soit au-delà de 650 travailleurs. « Les entrepreneurs et les travailleurs de la région relèvent le défi avec enthousiasme, dans le respect des délais prévus à l'échéancier. Une belle réussite et une contribution incontournable au projet de la décennie. Et c'est sans compter les retombées économiques très positives pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean », souligne Gervais Savard, chef chantier Rupert à la SEBJ.

Pour sa part, Réjean Laforest, président du Comité de maximisation des retombées économiques de la Conférence régionale des élus, se dit fier que les entrepreneurs et les travailleurs aient pris le projet à cœur. « Les retombées économiques engendrées chez nous sont excellentes. Elles témoignent de la mise à profit de l'expertise acquise dans le cadre des projets majeurs d'Hydro-Québec et sont de bonne augure pour les années à venir », a-t-il souligné à l’issue de cette visite.

Les contrats attribués et les achats de biens et services réalisés dans la région-hôte, le Nord-du-Québec, dépassent les 171 millions $ alors que ceux dans la première région limitrophe, l'Abitibi-Témiscamingue, dépassent les 198 millions $.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES