Vendredi, 14 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

La flotte de transport de Nordex s’enrichit d’un avion

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par

Soucieuse d’offrir une meilleure qualité de vie à ses employés qui travaillent sur différents chantiers au Canada et d’augmenter l’efficacité de l’entreprise, les propriétaires de Nordex ont décidé d’investir pour l’achat d’un avion pouvant accueillir sept passagers.

Les pilotes Daniel Robitaille et Alain St-Pierre sont partis la semaine dernière pour aller quérir l’appareil à Kamloops, en Colombie-Britannique. Après 19 heures de vol réparties sur quatre jours, les deux pilotes ont atterri dimanche, à l’aéroport de Roberval puisque la piste d’Alma n’était pas disponible en raison de la présentation du Festidrag. « Nordex est une entreprise qui compte près de 200 employés et qui se spécialise dans les travaux de barrages hydroélectriques. L’entreprise almatoise a des contrats notamment à Kingston, en Ontario et à Nemiscau, dans le Nord du Québec. En faisant l’acquisition de l’avion, Nordex voulait offrir une meilleure qualité de vie à ses travailleurs en transportant ses employés lors des rotations. Au lieu de prendre plusieurs heures avec le transport terrestre, les travailleurs seront sur les lieux ou de retour à la maison en quelques heures seulement », de souligner Daniel Robitaille.

Cet avion privé servira également pour le transport de pièces de rechange pour les équipements de l’entreprise, les clients et les inspecteurs de chantiers. Grâce à cet appareil, l’efficacité de l’entreprise sera accrue à plusieurs points de vue.

La nouvelle acquisition est un Cesna 207 pouvant accueillir huit passagers. Cet avion, construit aux États-Unis était la propriété d’une entreprise canadienne. Après avoir fait l’achat de l’appareil, la compagnie basée à Kamloops a entrepris la reconstruction complète de l’intérieur. « L’appareil date de l’année 1980 mais, avec toutes les modifications apportées par l’entreprise de l’Ouest canadien, qui se spécialise dans la remise à neuf d’appareils, l’avion est d’une qualité exceptionnelle. Le moteur est neuf ainsi que tous les équipements de navigation. Cet avion a une autonomie de vol de plus de 3 h 30 à la vitesse maximale et peut atteindre facilement 9000 pieds d’altitude en vol », de préciser Daniel Robitaille.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES