Actualités

Temps de lecture : 3 min 5 s

Aéroport d’Alma: on ajoute de nouveaux vols le lundi

Le 11 janvier 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 11 janvier 2011
Par Karine Desrosiers

Aéroport d’Alma: on ajoute de nouveaux vols le lundi

À compter de lundi prochain, le17 janvier, Pascan Aviation va offrir un nouveau vol entre Roberval, Alma et Montréal, via l’aéroport de St-Hubert. Cet ajout vient confirmer que la relance du service, depuis septembre dernier, répond à un besoin du milieu et c’est à la demande des gens d’affaires que l’on ajoute la journée du lundi à l’horaire du transporteur.

« On a débuté de manière sécuritaire le mardi, mercredi et jeudi mais là, la demande nous permet d’ajouter le lundi à l’horaire pour encore mieux satisfaire notre clientèle », souligne Justine Painchaud, adjointe administrative et agente de développement à l’Aéroport d’Alma.

Embauchée en février dernier, Justine Painchaud a principalement comme mandat de développer le marché en collaboration avec les gens du milieu. Elle avait agi auparavant comme agente de bord pour la compagnie Starlink Aviation qui assurait le service à l’Aéroport d’Alma. Elle connaissait donc bien la clientèle, le marché et les besoins.

D’ailleurs, elle agit directement comme intermédiaire entre l’Aéroport d’Alma, celle de Roberval et le transporteur Pascan Aviation pour promouvoir le service et le développement du lien aérien entre la région Lac-St-Jean et Montréal.

« Ajouter un service le lundi était très en demande et on peut le faire en ajoutant le service, ce qui ouvre également de nouvelles possibilités », souligne l’agente de développement.

En effet, l’avion quittera la base de St-Hubert à 5 h 15 le lundi matin et les gens de Montréal qui veulent arriver tôt dans la région pourront profiter de ce vol.

L’avion partira ensuite de l’aéroport de Roberval à 6 h 30 pour se rendre prendre ses passagers à l’Aéroport d’Alma avant de s’envoler pour Montréal dès 7 h et même un peu avant si tous les passagers sont arrivés.

Le soir, l’avion quittera à 18 h et sera de retour à Alma pour 19 h et 19 h 20 à Roberval.

« L’avion passera la nuit dans un hangar à l’aéroport de Roberval le lundi, mardi et mercredi. Également, les passagers qui le désirent pourront prendre le dernier vol de retour à Montréal, le jeudi soir, à 19 h 30, à partir de Roberval », souligne Justine Painchaud.

Son rôle ne se limite pas seulement à agir comme intermédiaire avec le transporteur. À la demande du client, Justine Painchaud peut également tout organiser en terme de transport par taxi, par train de banlieue ou autre moyen pour permettre au client de quitter l’aéroport de St-Hubert et se rendre facilement à l’endroit de son rendez-vous dans la métropole et revenir le soir à l’aéroport pour le vol de retour vers la région.

« On est agréablement surpris par la réponse du public et ça démontre l’importance d’un transport aérien dans notre région », de conclure Justine Painchaud. On peut la rejoindre au (418) 669-5104.

Rappelons qu’en septembre dernier, on annonçait un nouveau partenariat d’affaires liant Ville d’Alma, Ville de Roberval et Pascan Aviation, avec la complicité du gouvernement du Québec, permettant de restaurer une liaison aérienne entre Roberval, Alma et Montréal, via l’aéroport de St-Hubert.

Pour la mise en place de ce nouveau service, on limitait alors le transport à un vol par jour, le mardi, mercredi et jeudi, en souhaitant que dans quelques mois, on serait en mesure d’offrir le service cinq jours en semaine et éventuellement, un second vol en journée.

En janvier dernier notamment, une étude de marché a été réalisée sur le territoire du Lac-Saint-Jean afin de connaître quel était le potentiel de clients pour la ligne aérienne. Sur 221 entreprises sondées, 124 se sont dites intéressées par le service. L’étude a également dévoilé que plus de 900 personnes sont susceptibles d’utiliser le service sur une base régulière et qu’il y avait un potentiel de plus de 10 000 sièges par années. Cette étude ne tenait pas compte des grandes entreprises comme Rio Tinto Alcan, AbitibiBowater ou Hydro-Québec.

Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière de 140 000 $ à l’aéroport d’Alma pour assurer la relance de ce service aérien régulier au Lac-Saint-Jean. Cette contribution, versée dans le cadre du Programme d’aide au transport aérien, volet 2, couvre plus de 43 % du coût total du projet estimé à 323 000 $ dont le but est de mettre en place et soutenir le service aérien entre Roberval, Alma et Saint-Hubert.

Le reste du financement provient notamment des villes d’Alma et de Roberval, qui injectent chacune directement 25 000 $ dans le projet ainsi que d’Aéroport d’Alma.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES