Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 3 min 30 s

Nordex décroche le plus important projet de son histoire

Le 02 février 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 02 février 2011
Par Karine Desrosiers

Depuis le 24 janvier dernier, c’est de la joie mais aussi de la fierté que l’on peut lire sur le visage des dirigeants de l’entreprise almatoise Nordex. En effet, ils viennent de marquer une page importante dans l’histoire de leur entreprise soit l’obtention du contrat de coffrage et de bétonnage de la première phase de l’usine AP60 de Rio Tinto Alcan. Ce contrat de plusieurs dizaines de millions de dollars représente pour l’entreprise d’Alma son plus important contrat à vie et pour la région, c’est l’un des plus importants contrats de construction du genre à être attribué à une entreprise du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Yvon Potvin, copropriétaire et président directeur général de Nordex, a pris soin de marquer au crayon jaune dans son agenda cette date du 24 janvier 2011, vers 15 h, alors qu’en appel conférence avec le service d’approvisionnement de SNC-Lavalin/Hatch et Rio Tinto Alcan du projet AP60 Phase 1, il a appris de vive-voix que son entreprise venait d’être sélectionnée pour réaliser ce projet majeur. Le tout a été confirmé dans une lettre de Rio Tinto Alcan, le 28 janvier.

Rappelons que le 14 décembre dernier, Rio Tinto annonçait un investissement de 758 millions $ US pour achever la phase 1 du projet AP60.

Ce projet permettra l'entrée en service de 38 cuves qui généreront une capacité de production annuelle de 60 000 tonnes d'aluminium d'ici 2013.

« Dès hier, on tenait la première réunion de démarrage du chantier. Là, on peut le dire : go, c’est parti ! Quand on l’a annoncé aux employés, jeudi dernier, c’était la joie. C’est majeur car notre équipe de gestion sur ce projet sera composé de quelque 25 spécialistes et l’on comptera sur le chantier plus de 250 travailleurs de la construction pendant plus d’un an », souligne Yvon Potvin.

Sommairement, le contrat comporte le coffrage et le bétonnage des deux salles de cuves, du passage zéro et des travaux connexes comme les bases pour les différents équipements de traitement des gaz et des silos d’entreposage des produits de base. Ça représente plus de 20 000 mètres cubes de béton.

« Ma plus grande fierté, c’est que l’attribution du projet reste ici dans la région pour en faire profiter au maximum les gens et entreprises de la région », ajoute le PDG de Nordex.

Expertise

Yvon Potvin attribue l’obtention de ce contrat à toute l’expertise développée par Nordex depuis quelque 27 ans dans le domaine des coffrages de béton industriel et la relation de qualité et de fiabilité que l’entreprise entretient auprès de ses clients.

En novembre dernier, ces qualités étaient d’ailleurs reconnues par la Chambre de commerce et d’industrie de Lac-St-Jean-Est qui attribuait le titre de Personnalité d’affaires de l’année 2010 à Yvon Potvin, pdg de Nordex. Cette même entreprise réussissait alors un magnifique doublé en remportant également la palme dans la catégorie Croissance et dynamisme.

Yvon Potvin souligne que l’obtention de ce contrat a nécessité une somme colossale de travail et de multiples rencontres avec l’équipe de gestion du projet AP60 de Rio Tinto Alcan et de SNC Lavalin/HATCH.

« Il y a six entreprises du Québec dont deux de la région qui avaient été invitées à se pré-qualifier pour ce projet. Puis, on est resté seulement deux, Nordex et une entreprise de Montréal qui ont été retenues et invitées à soumettre une soumission. Finalement, c’est nous qui décrochons ce projet majeur. On a réussi à se démarquer, notamment au chapitre de la sécurité où nous avons présenté un dossier sans taches malgré le nombre majeur de projets où nous sommes présents. Les critères de sélection étaient extrêmement sévères, mais on était à l’aise avec ça car on a toujours démontré que l’on était très sérieux sur la question de la sécurité et de l’organisation de chantiers », précise Yvon Potvin.

D’ailleurs, Nordex n’est pas étrangère aux projets de Rio Tinto Alcan. Lors de la construction de l’usine Alma, Nordex avait décroché quelques contrats.

Présentement, c’est Nordex qui réalise le bétonnage du projet d’agrandissement de la centrale Shipshaw et sur le chantier du projet AP60 Phase 1, Nordex vient de compléter le coffrage et le bétonnage de la sous-station électrique, le plus important ouvrage du genre au monde.

La direction de Nordex a constitué son équipe de gestion du projet en y associant ses meilleurs employés (ingénieurs, techniciens, dessinateurs, estimateurs, planificateurs, etc…).

Sur le terrain, les 250 travailleurs représenteront toute une gamme de corps de métiers allant du menuisier aux finisseurs de béton en passant par les multiples opérateurs de grues et de pompes à béton. À ce chapitre, Nordex possède d’ailleurs une flotte impressionnante de camions spécialisés et de grues pour effectuer ce contrat.

Également, en collaboration avec Rio Tinto Alcan, Nordex analysera la possibilité d’associer des membres de la communauté autochtone à ce projet.

« Je me dois de remercier Rio Tinto Alcan pour cette marque de confiance envers notre entreprise. Nous avons démontré notre savoir faire et notre expertise et nous continuerons à le faire en tentant toujours de nous surpasser », de conclure avec fierté Yvon Potvin.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES