Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 36 s

Le Parc de la caverne Trou de la Fée débute sa saison touristique

Le 08 juin 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 08 juin 2011
Par

Tel que prévu à son calendrier, le Parc de la caverne du Trou de la Fée ouvrira son site le 10 juin prochain et ce, malgré le maintien de l’interdiction d’utiliser le barrage de la chute Martine qui donne accès à la caverne. Les visiteurs auront cependant accès à l’ensemble du Parc de la caverne trou de la Fée et découvrir toutes les nouveautés construites en 2010.

« Nous aurions pu fermer complètement le site jusqu’à ce qu’une solution soit mise en place pour assurer la sécurité des visiteurs qui désirent se rendre à la caverne, pleurer dans les médias et critiquer les gouvernements et les instances concernées de la situation. Il faut le rappeler, le barrage de la chute Martine est propriété du Gouvernement du Québec, sous la responsabilité du centre d’expertise hydrique du Québec. Mais, au contraire, les administrateurs de la Société Récrérouristique de Desbiens ont plutôt adopté une attitude positive, de sauvegarder des emplois saisonniers importants pour les jeunes du milieu et de contribuer si peu soit-il à l’activité économique du secteur », précise le directeur général de la Société Récréotouristique de Desbiens, Gerry Desmeules.

La population régionale et les touristes auront donc accès au Parc de la caverne Trou de la Fée, et à un prix réduit à la promenade de la conduite d’amenée d’eau, aux passerelles accrochées aux caps de roc, au sentier de la Coulée verte et à l’observatoire de chauves-souris en captivité à la maison d’accueil.

« Les administrateurs ont choisi de faire confiance à la solidarité régionale. Les travaux effectués la saison dernière ont suscités beaucoup de curiosité et nous sommes certains que les gens seront au rendez-vous pour découvrir les nouvelles installations qui impressionnent par leur originalité. D’ailleurs, les partenaires de l’industrie touristique recommande chaleureusement notre site touristique aux visiteurs de l’extérieur », assure Gerry Desmeules.

Une solution pour apporter une solution à l’interdiction d’utiliser le barrage de la chute Martine est sur la table à dessin : « Déjà les instances concernées en ont pris connaissance et le personnel politique de plusieurs ministères ainsi que la direction générale de l’ATR travaillent d’arrache-pied pour boucler le financement. Tous ont pris une sorte d’engagement tacite de tout mettre en œuvre pour résoudre la situation rapidement et à long terme », de conclure Gerry Desmeules

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES