Dimanche, 23 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Les coopératives Nutrinor et Grains d’Or fusionnent leurs activités

Le 05 juillet 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 05 juillet 2011
Par Karine Desrosiers

Autre mouvement majeur dans le domaine agricole alors que la coopérative agroalimentaire Nutrinor, déjà très présente au Saguenay—Lac-Saint-Jean, annonce l’approbation de la fusion de la Coopérative agricole Grains d’Or, décision qui prendra effet le 29 octobre prochain.

Cette fusion a été acceptée à raison de 96 %, par les membres lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la Coopérative Grains d’Or, tenue la semaine dernière à Métabetchouan-Lac-à-La-Croix.

La Coopérative agricole Grains d’Or a été fondée le 28 mai 1997, à la suite d’une fusion intervenue entre l’Association coopérative des agriculteurs de Lac-à-la-Croix et la Société coopérative agricole de Métabetchouan (SOCAM).

Elle concentre ses activités dans le service-conseil, l’entreposage et la vente de grains et autres intrants destinés à l’agriculture pour les secteurs de production animale et végétale.

Regroupant 223 membres dans la région, la Coopérative Grains d’Or a depuis longtemps collaboré avec Nutrinor, tant sur le plan des expertises que sur celui des opérations. Déjà, les deux coopératives partagent des infrastructures, une structure de transport (animale et végétale), un réseau de distribution, de même qu’une équipe de vente régionale.

Cette fusion est toute naturelle et va accroître les synergies, tout en permettant un développement coopératif plus efficace.

À la suite de la fusion, les nouveaux membres Nutrinor provenant de la Coopérative de Grains d’Or compteront pour près de 16 % des membres de Nutrinor.

« Cette fusion est parfaitement en ligne avec nos objectifs de développement de la chaîne de valeur régionale et de développement durable. C’est dans cet esprit que les installations, dont le centre de grains, resteront en opération afin d’offrir un service de proximité à nos nouveaux membres », a confié Yvan Morin, président de Nutrinor.

Il est à noter que par cette fusion, des économies d’opérations substantielles pourront être réalisées au bénéfice des membres.

« Cette fusion est la meilleure façon d’assurer la continuité et la pérennité de la coopérative, et par le fait même, de mieux servir les membres. En effet, avec Nutrinor, on aura accès à une offre de service améliorée, une meilleure expertise et une plus grande notoriété », soutient pour sa part Richard Lapointe, président de la Coopérative Grains d’Or.

Rappelons que la coopérative Nutrinor œuvre dans quatre secteurs d’activité: l’agroalimentaire, les productions animale et végétale, l’énergie et les quincailleries. Elle est la propriété de 1200 membres de la région et emploie près de 400 personnes. Elle possède des actifs de 79 millions $ et a généré un chiffre d’affaires de 297 millions $ pour son exercice se terminant le 30 octobre 2010.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES