Actualités

Temps de lecture : 3 min 9 s

La FADOQ innove pour les gens de 50 ans et plus aptes au travail

Le 04 avril 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 04 avril 2012
Par Karine Desrosiers

La FADOQ innove pour les gens de 50 ans et plus aptes au travail

Dans le cadre de son 23e Salon 50+, du 27 au 29 avril, au Centre Mario-Tremblay, la FADOQ Saguenay—Lac-Saint-Jean—Ungava lancera un projet innovateur « Employeurs, dépassez vos limites ». Ce projet veut faciliter l’accès ou le retour des travailleurs expérimentés sur le marché du travail. À cet effet, une quinzaine de kiosques regroupera la section réservée à l’employabilité, une première dans l’histoire de ce salon.

« En Afrique, les aînés sont considérés comme des sages. Ici au Québec, les aînés sont mis de côté. Pourtant, ce sont des gens qui ont encore de belles années à offrir à un employeur et dans le contexte d’une pénurie de main-d’œuvre à venir dans la région, on veut faciliter leur accès au marché du travail… Ils ne prendront pas la place des jeunes, ils vont simplement prendre la place qui leur revient », souligne d’un trait Patrice St-Pierre, directeur général de la FADOQ régionale.

En compagnie de Sylvie Beaumont, agente de développement, l’organisme travaille depuis plus d’un an sur un projet unique et innovateur permettant un rapprochement entre les aînés qui veulent encore travailler et faciliter leur contact avec les employeurs potentiels.

Il y a deux ans, Tourisme Alma a fait appel à la FADOQ pour dénicher un ou deux aînés qui accepteraient de travailler quelques mois comme guides touristiques au bureau d’Alma. Le problème, c’est que souvent, en août, les étudiants embauchés doivent retourner aux études alors qu’il y a encore des besoins. Les guides aînés, en plus de leur vaste expérience, ont une pleine disponibilité.

La FADOQ a donc élaboré un programme en ce sens pour rapprocher aînés et employeurs. Le projet a été présenté aux différentes instances et la ministre Marguerite Blais, responsable de la famille et des aînés a été séduite à ce point où elle a consenti un budget spécial de 225 000 $ sur trois ans afin de mener à bien le projet.

Depuis un an, la coordonnatrice du projet, Sylvie Beaumont, agente de développement, travaille avec un comité aviseur pour la mise en place du Plan d’action pour le déploiement à la grandeur de la région.

Cependant, dans un premier temps, le Plan d’action sera déployé sur un territoire précis de la région, la MRC Lac-St-Jean-Est, afin de réaliser un projet pilote. Un comité de partenaires a été créé pour activer le projet.

Quand tout sera bien rodé, on pourra alors transférer et adapter la recette dans chacune des autres MRC de la région.

Un potentiel à portée de main

Avec quelque 18 000 membres dans la région qui ont 50 ans et plus, la FADOQ bénéficie d’un contact privilégié avec ce groupe de la société.

Les études démontrent que deux aînés sur trois veulent continuer à travailler soit pour y trouver un revenu d’appoint afin de boucler le budget, soit pour conserver une activité sociale intéressante alors qu’ils ont encore le goût et la capacité de s’activer et d’utiliser leurs acquis sur le marché du travail.

« Du côté des employeurs, il y a également une sensibilisation à faire pour qu’ils réalisent que ces personnes aînées constituent une main d’œuvre qualifiée, d’expérience et grandement disponible », ajoute Sylvie Beaumont.

« Les employeurs potentiels vont vivre une pénurie de main-d’œuvre due à la problématique du déclin démographique. Dans une perspective où ils auront de la difficulté à assurer une certaine relève, ils auront intérêt à considérer une main-d’œuvre d’expérience afin de combler des besoins en ressources humaines. La clientèle des travailleurs âgés est une solution avantageuse à considérer », ajoute Patrice St-Pierre.

Le projet « Employeurs, dépassez vos limites » vise donc principalement à faciliter l’insertion des aînés dans un domaine actif de la communauté; mettre en valeur l’implication des aînés favorisant les liens intergénérationnels; promouvoir l’expertise détenue par les travailleurs d’expérience; permettre aux aînés de gagner un revenu supplémentaire; faire connaître les opportunités d’emplois à la clientèle aînée; valoriser l’image des travailleurs d’expérience; contribuer à combler les besoins en main-d’œuvre et offrir à l’employeur le choix d’une main-d’œuvre expérimentée et flexible.

Le Réseau FADOQ s’est donné comme mandat de servir de courroie de transmission entre les chercheurs d’emploi de 50 ans et plus, les employeurs et les différents services offerts dans ce domaine.

À cet effet, sur le site Internet de la FADOQ, les personnes intéressées peuvent naviguer dans la section « Travailleurs d'expérience » dans le menu de gauche. On y retrouve également des liens pertinents des partenaires du projet.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES