Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 7 s

Usine Kitimat: RTA et le syndicat en viennent à une entente de principe

Le 25 juillet 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 25 juillet 2012
Par Karine Desrosiers

Rio Tinto Alcan et les représentants syndicaux de ses employés de l'Usine d'électrolyse Kitimat et de la centrale hydroélectrique de Kemano, située au Nord-ouest de la Colombie-Britannique, en sont arrivés à une entente de principe ce mardi en fin de journée. Le contrat de travail venait à échéance le 31 juillet.

Depuis la fin du conflit à son Usine Alma à la fin du mois de juin, tous les efforts de la haute direction de Rio Tinto Alcan étaient tournés vers son Usine Kitimat afin d’éviter que n’éclate un autre conflit de travail similaire à celui d’Alma.

D’ailleurs, en février dernier, les représentants syndicaux de Kitimat avaient fait une visite remarquée à Alma pour venir porter l’appui moral et financiers aux lockoutés d’Alma et discuter avec le Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma sur les grands enjeux de la sous-traitance et du plancher d’emplois.

« Depuis la fin de notre conflit, on suivait au jour le jour leurs négociations. Depuis deux semaines, ils ont opéré un blitz, comme ici et on a une entente de principe. J’ai hâte de prendre connaissance du contenu de cette entente pour la comparer avec notre propre règlement », a commenté Marc Maltais, le président du syndicat d’Alma, quelques minutes après l’annonce officielle de cette entente de principe.

Cette annonce a été faite par communiqué de presse en fin d’après-midi de mardi, par la haute direction de RTA.

« Nous avons présenté aux dirigeants syndicaux des offres qui répondent aux intérêts de nos employés et qui respectent les engagements à long terme de Rio Tinto Alcan en Colombie-Britannique », a notamment indiqué Étienne Jacques, chef des opérations Rio Tinto Alcan Métal primaire Amérique du Nord.

Et de poursuivre: « Cette entente nous permettra une transition efficace entre l'aluminerie actuelle et le projet de modernisation de l'Usine Kitimat. Il s'agit également d'une importante étape, puisque nos travaux de modernisation se poursuivent. »

L'Usine Kitimat a produit 168 000 tonnes d'aluminium en 2011. Le projet de modernisation de l'Usine Kitimat actuellement en cours permettra au site de produire annuellement 420 000 tonnes d'aluminium.

Rappelons qu'en décembre dernier, le Groupe Rio Tinto a donné le feu vert à un investissement additionnel de 2,7 milliards de dollars US visant la modernisation de son usine d'électrolyse Kitimat, en Colombie-Britannique, ce qui lui permettra de terminer ce projet de 3,3 milliards de dollars US en 2014.

Le projet de modernisation Kitimat accroîtra la capacité de production actuelle de l'usine de plus de 48 pour cent, pour la porter à environ 420 000 tonnes par année. La production de métal devrait commencer au premier semestre de 2014 et l'usine modernisée devrait atteindre sa pleine capacité au cours des neufs prochains mois. Elle sera alimentée entièrement par de l'hydroélectricité produite par l'entreprise et utilisera la technologie d'électrolyse AP40 exclusive à Rio Tinto Alcan pour réduire l'intensité de ses émissions de dioxyde de carbone d'a peu près 50 pour cent.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES