Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 51 s

Les paramedics manifestent bruyamment à Alma

Le 10 janvier 2013 — Modifié à 00 h 00 min le 10 janvier 2013
Par Karine Desrosiers

Quelque 30 paramédics CSN du Saguenay—Lac-Saint-Jean ont bruyamment manifesté en début d’après-midi, sur la rue Sacré-Cœur, à Alma dans le cadre de leur vaste campagne de visibilité pour inciter le gouvernement à reprendre les négociations pour tenter d’en venir à une entente, après trois ans sans convention collective. Notamment, les membres du caucus des députés, réunis à Alma, sont allés rencontrer directement les manifestants et le président du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, a rappelé les paramètres et les grands enjeux de cette négociation pour le gouvernement.

De toute évidence, les paramédics ont apprécié que les députés acceptent ainsi de les rencontrer en sachant très bien toutefois que les représentants du gouvernement ne dérogeraient pas de la position et du travail qui est fait par le ministre de la Santé pour en venir à un règlement.

Bruyants

Même s’ils étaient tout au plus une trentaine de paramédics, ils étaient bruyants comme une armée.

En effet, la caravane était notamment composée d’un véhicule transportant un puissant système de son pour animer la manifestation.

Les deux ambulances qui étaient stationnées à proximité affichaient tous feux ouverts et les sirènes rendaient assourdissant le secteur.

Plusieurs représentants syndicaux étaient sur place, dont le Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma qui, lors du lockout en début de 2012, avait reçu la visite et le support des ambulanciers à plusieurs reprises.

En grève illimitée depuis le 24 décembre dernier, les paramédics maintiennent ainsi la pression sur les représentants du gouvernement et ne voulaient pas manquer cette chance d’interpeler les ministres et députés de la région réunis exceptionnellement à Alma pour la journée.

Les 2500 paramédics syndiqués à la CSN sont en négociations avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et les associations patronales depuis février 2011. Ils sont représentés par la FSSS-CSN qui regroupe notamment 60 % de tous les paramédics au Québec

Leur convention collective de travail est échue depuis le 31 mars 2010 et la négociation a débuté en février 2011.

En automne, les membres ont rejeté l’entente de principe intervenue en juillet et août dernier à hauteur de 71 %. Au début du mois de décembre, les parties se sont revues pour amorcer la 2e phase de négociation sur la base d’un nouveau dépôt syndical, issu du mandat recueilli auprès des membres.

Les membres demandent notamment la réduction des échelons de l’échelle salariale, la bonification du régime de retraite et la fin des frais de caserne imposés par certains employeurs et la révision de la période de probation dans certaines régions.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES