Actualités

Temps de lecture : 1 min 47 s

L'Auberge des Îles amorce un ambitieux projet de plus de 10 M $

Le 12 juin 2013 — Modifié à 00 h 00 min le 12 juin 2013
Par Karine Desrosiers

L'Auberge des Îles amorce un ambitieux projet de plus de 10 M $

La direction de l'Auberge des Îles de Saint-Gédéon a confirmé ce matin la construction d'un complexe haut de gamme de 40 condominiums résidentiels et de 28 condos-hôtel. Il s'agit d'un investissement de plus de 10 Millions $ qui sera réalisé en trois phases sur une période de deux ans. Dès cet automne, les premiers propriétaires pourront aménager dans les unités de la première phase.

Mario Laquerre, directeur général de l'Auberge des Îles était accompagné du maire Jean-Paul Boucher et du promoteur du projet, Pierre Fortin, pour cette annonce dont les travaux sont déjà partiellement amorcés. Dans quelques jours, les fondations du bâtiment seront coulées.

Il s'agit d'une suite logique à tout le repositionnement de l'Auberge des Îles ces dernières années.

En plus d'offrir la possibilité à des gens de venir habiter en bordure du lac Saint-Jean à un coût raisonnable. Cette possibilité s'offre alors que les terrains sont de plus en plus rares et ceux disponibles, à des prix prohibitifs.

« À un prix de base de 249 000 $, c'est très abordables quand on considère qu'en moyenne au Québec, tout ce qui est en bordure d'eau vaut entre 350 000 $ et 500 000 $ », affirme pour sa part Pierre Fortin, promoteur immobilier associé au projet.

Dans ce complexe construit juste à côté de l'auberge, les prix des unités résidentielles varieront de 249 900 $ à 269 900 $ et il sera possible d'acquérir une unité penthouse pour 364 000 $.

La superficie d'une unité standard sera de 1116 pc et un penthouse, sur deux étages, de 1534 pc. Chaque unité disposera d'un grand balcon avec vue sur le lac Saint-Jean.

On estime que quelque 80 % à 90 % de ces unités trouveront preneurs dans la région. Cependant, on n'écarte pas la possibilité de solliciter le marché extérieur, Québec notamment, qui est à moins de deux heures trente en voiture.

Mario Laquerre ne cache pas que ce projet vise également à assurer une fréquentation du site à l'année, tout en favorisant le volet restauration de l'Auberge.

C'est avec fierté que le maire de Saint-Gédéon, Jean-Paul Boucher, accueille cette annonce qui promet des retombées économiques majeures pour la municipalité, ainsi que des revenus de taxes supplémentaires.

« Le permis de construction a été émis la 4 juin dernier. Ce projet cadre très bien avec la vision de notre municipalité concernant le développement récréotouristique et de villégiature », a lancé le maire Boucher.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES