Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 44 s

Ville d'Alma contribue à corriger l'histoire

Le 21 août 2013 — Modifié à 00 h 00 min le 21 août 2013
Par Karine Desrosiers

Quelque 200 personnes ont participé samedi dernier à l'inauguration du Parc commémoratif Damase-Boulanger, sur l'Île Ste-Anne, à Alma. L'événement s'est déroulé sous la thématique « Sur les traces de Damase Boulanger, 150 ans d’occupation ». Notamment, le maire Marc Asselin, au nom de tous les citoyens de Ville d'Alma, a été proclamé membre d'honneur de l'ordre des Boulangers d'Amérique. Ainsi, en finançant la mise en place de ce parc, Ville d'Alma contribue à corriger une partie de notre histoire oubliée.

André Boulanger, en sa qualité de président fondateur des Boulanger d'Amérique, a fait le voyage aller-retour de la Beauce pour venir assister en partie à l'inauguration du Parc Damase-Boulanger.

Par la même occasion, il a remis les armoiries des Boulanger au maire Asselin, de même qu'une réplique de la plaque commémorative dévoilée l'automne dernier, à Vigny, en banlieue de Paris, sur les lieux de naissance des ancêtres des Boulanger d'Amérique, Claude Lefebvre, dit Boulanger.

Cette remise s'est faite sous une tente spécialement aménagée sur le site et présentant différents éléments reliés à l'histoire de Damase Boulanger. Notamment, la pierre tombale de l'illustre personnage était même sur place.

Alors qu'André Boulanger devait quitter pour des raisons familiales ( sa famille soulignait son 80e anniversaire de naissance), le maire Asselin a assisté à une présentation haute en couleurs pour l'inauguration officielle de ce parc commémoratif. Ville d'Alma y a apporté une contribution financière de quelque 75 000 $ sur 2 ans, 2012-2013, incluant des services, pour l'aménagement de ce site.

IQ l’Atelier, la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean et plusieurs partenaires privés sont associés de près à cette réalisation.

« Je suis très heureux d’être avec vous pour l’inauguration officielle de ce parc tout à fait unique. Nous avons la chance de voir revivre ce lieu fondateur de notre histoire collective, 150 ans après sa création. Je suis convaincu que peu de municipalités au Québec peuvent se vanter d’avoir un parc semblable. Ici, l’histoire, la culture et les arts sont rassemblés sur le site même de la fondation de la ville. Ce parc est d’autant plus particulier qu’il est le résultat de la mobilisation de la communauté, sous la direction du collectif d’artistes IQ L’Atelier », a souligné Marc Asselin.

Ville d'Alma a accepté de participer à ce projet pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il apparaissait incontournable de souligner cet anniversaire de l’arrivée de Damase Boulanger à Alma et de créer cette occasion de se rappeler les origines. IQ l’Atelier a présenté un projet d’une grande qualité qui nous a convaincus que ce parc deviendrait un bijou au cœur de la ville. Enfin, le conseil municipal avait confiance que ce projet saurait rassembler de nombreux partenaires publics et privés, les voisins et la population.

Rappelons que Damase Boulanger, né le 5 octobre 1818 à Saint-Thomas-de-Montmagny (Québec) et mort le 5 mars 1882 à Alma, Lac-St-Jean, à l’âge de 63 ans, est le fondateur de la ville d'Alma.

Engagé par William Price au milieu du XIXe siècle comme surveillant de la « slide », cette glissoire permettant aux billes de bois coupées de traverser les rapides de la rivière Petite-Décharge sans encombre pour rejoindre la rivière Saguenay, Damase Boulanger s'établit tout prêt de celle-ci, en bordure de l'île Sainte-Anne dès 1856. Il habite ce site de façon sporadique jusqu'en 1867, année où il s'y installe de façon permanente avec sa famille.

Puisque Damase Boulanger est le premier habitant permanent du secteur, sa résidence, la « Maison Boulanger », sert pendant plusieurs années de lieu d'accueil pour les nouveaux arrivants ainsi que de salle municipale et de chapelle.

Le site en question a totalement été revitalisé et on y a érigé deux œuvres permanentes des artistes Claire Maltais et Pascal Bouchard.

Les visiteurs pourront observer quelques objets découverts durant le grand nettoyage citoyen effectué en août 2012.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES