Dimanche, 23 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 40s

Plusieurs livres ne sont jamais retournés

Le 12 novembre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 12 novembre 2014
Par laurie fortin

PERTES.L'équipe de la Bibliothèque d'Alma ne cherche pas longtemps avant de trouver un endroit où injecter les montants récoltés via les frais de retard. Si plusieurs livres tardent à revenir dans les rayons de la bibliothèque plusieurs ne reviendront tout simplement jamais.

Cette situation occasionne des pertes importantes.

«En date du début du mois de novembre, pour l'année 2014, nous avons pu annuler 50% des factures que nous avions adressées à des usagers suite à des emprunts non-remis ou remis abimés. C’est-à-dire que 50% d’entre eux nous ont finalement rapporté leurs documents après réception d’une facture. Lorsque les emprunts sont rapportés, les gens ont uniquement à payer leurs frais de retard selon les maximums établis», indique la coordonnatrice de la Bibliothèque d'Alma, Émilie Guertin.

On peut donc considérer que 50% des livres en retard ne seront finalement jamais rapportés. L'année dernière, une perte de 43% a été observée.

Le dossier complet: Des milliers de $ en frais de retard.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES