Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 56 s

La Caisse d'Alma retourne 2,8 Millions $ dans le milieu

Le 23 avril 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 23 avril 2014
Par Karine Desrosiers

VERSEMENTS AUX MEMBRES.À la fin du mois de mai, les membres individuels et corporatifs de la Caisse populaire d'Alma se partageront 2,5 M $ sous forme de ristournes alors que 300 000 $ seront injectés dans le Fonds d'aide au développement du milieu pour soutenir différents projets ou initiatives d'organismes.

Quelque 275 membres ont pris part mardi soir à l'Assemblée générale annuelle où la caisse a présenté son premier bilan depuis la fusion avec la Caisse Mistouk, en novembre 2012.

Le président Régis Tremblay et le directeur général, Laurent Villeneuve, était donc très fiers de se présenter devant les membres pour la présentation des états financiers qui font la démonstration de la bonne santé financière de l'institution et la poursuite de sa progression vers des sommets.

Résultats

« En regardant de près le bilan de la dernière année par rapport à celui de 2012, les résultats sont fort intéressants. Les excédents avant impôt et ristournes totalisent 9 958 000 $. Le volume d'affaires s'est accru de 7 %, passant de 1,735 milliards $ à 1,855 milliards $. L'actif global s'établit aujourd'hui à 942 M $ comparativement à 882 M $ en 2012, pour une croissance de 6,8 % », relate Laurent Villeneuve.

Aussi, les prêts aux membres (individus et entreprises)) ont atteint 838 M $, soit une augmentation de 6,9 %.

Du côté des épargnes, elles ont connu une progression de 5,7 %, passant de 566 M $ à 598 M $.

La direction de la caisse d'Alma envisage donc l'avenir avec confiance et détermination, et ce, dans un marché économique qui montre des signes encourageants et face à une concurrence toujours très agressive.

À ce chapitre, le président Régis Tremblay insiste sur le fait que la caisse d'Alma entend assurer la stabilité de son organisation, ajuster les services en fonction des besoins des membres afin de répondre aux besoins et aucun point de service n'est en danger, pas plus que les quelque 16 guichets automatiques du territoire pour la desserte aux membres.

Marques de reconnaissance

D'autre part, c'est avec fierté que la direction de la Caisse d'Alma a fait part de l'obtention de deux marques de reconnaissance de haut niveau au sein du Mouvement Desjardins, soit la distinction pour la meilleure performance globale et celle de la meilleure amélioration de la performance globale des caisses de son groupe d'appartenance faisant partie de la Vice-présidence Saguenay—Lac-Saint-Jean, Charlevoix-Côte-Nord.

« Ce qui est particulièrement intéressant, c'est que la performance globale est le résultat de l'analyse de six critères bien définis, à savoir, le taux de satisfaction de la clientèle, les excédents générés par les opérations, la croissance des épargnes et des placements, la croissance du crédit, l'indice de productivité et les risques de crédit », tient à préciser Régis Tremblay en rapport avec ce prix hautement convoité.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES