Dimanche, 23 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 55 s

La machinerie lourde est officiellement arrivée sur le chantier

Le 15 août 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 15 août 2014
Par Karine Desrosiers

CHANTIER. Ce mercredi, le personnel du Centre de santé et de service sociaux a assisté à l'arrivée des premiers équipements lourds sur le chantier, concrétisant ainsi le début des travaux pour l'agrandissement du département de l'urgence.

« La semaine #1 de ce projet de 30 mois s'est relativement bien déroulée même si on change de façon radicale bien des habitudes de fréquentation du centre hospitalier. On a cependant mis en place toute une série d'indications pour faciliter la vie de notre personnel et des usagers », lance d'un trait Karine Gagnon, agente d'information à la direction de la santé. Physique et des communications au CSSS de Lac-St-Jean-Est.

Amorcée réellement lundi dernier, les travaux devraient prendre de l'ampleur au cours des prochaines semaines.

On a d'abord installé les clôtures pour bien délimiter le périmètre du chantier de construction.

Dans un premier temps, le trajet des ambulances a été modifié. Ils franchissent la guérite et tournent maintenant à droite sur le chemin conduisant vers l'UMF et juste derrière, le garage attenant à l'urgence de l'hôpital.

Le stationnement qui se trouvait face à l'urgence n'existe plus. Pour toute la durée des travaux, il se retrouve devant l'entrée principale.

« C'est le point le plus difficile pour le moment. On demande aux gens leur collaboration. S'ils se présentent pour une visite ou un simple examen de routine en clinique externe, on leur demande d'utiliser le stationnement à étages, celui face à l'entrée principale est réservée uniquement pour les gens devant se rendre à l'urgence », rappelle Karine Gagnon.

De l'entrée principale jusqu'à l'urgence, on a mis en place toute une série d'indications de couleur rouge vif avec des flèches indiquant les directions pour bien guider les usagers.

Également, aux périodes de pointe, un employé posté à l'entrée principale donne des indications aux personnes pour accélérer la circulation.

Karine Gagnon estime que d'ici une ou deux semaines, les gens vont être bien habitués à ces changements et tout devrait fonctionner rondement.

Info-Travaux

Le service des communications aura un travail majeur à faire tout au long du projet. Notamment, deux outils ont été créés. D'abord, un bulletin d'information à l'interne sera diffusé au besoin au personnel et médecins pour les aviser des changements majeurs à venir dans la semaine.

Pour le grand public, le service des communications a créé une page Facebook intitulée Info-travaux et qui sera mise à jour une fois par mois. Ce bulletin donnera les grandes lignes de l'avancement des travaux, des changements apportés dans la prestation des services et les portes à utiliser pour atteindre les différents services.

Quant au chantier, il sera en action du lundi au vendredi, de 7 h à 21 h, et ce, pour les 30 prochains mois.

Dans l'ancien stationnement de l'urgence, on a amorcé le déblaiement de l'asphalte et du sable afin de dégager le roc sur lequel il reposait.

Dans quelques jours, on procèdera donc à du dynamitage. À cet effet, tout un protocole de communication a été mis sur pied et de puissantes sirènes se feront entendre quelques minutes avant les détonations.

Le chemin d'accès situé au Sud-Ouest du nouveau stationnement à étage et qui deviendra la future voie prioritaires pour les ambulances, a été réquisitionné le temps des travaux. Il servira de voie d'accès pour les camions de transport et l'équipement lourd.

Rappelons que la reconstruction de l'urgence et de la clinique externe au CSSS de Lac-St-Jean-Est constitue un projet de quelque 38,6 M $ et sera le plus important jamais réalisé depuis la construction de l'hôpital d'Alma, au milieu des années 50.

De l'investissement total, on doit retrancher une première partie de quelque 8 M $ qui a été consacrée depuis 2012 pour la mise en place du nouveau stationnement à étages qui fera partie intégrale des nouvelles installations.

Les travaux s'étaleront sur quelque 30 mois. Lors de la première phase qui durera environ 15 mois, on va construire le nouveau bâtiment. L'urgence et la clinique externe vont alors déménager dans ces nouveaux locaux. Pendant les 15 autres mois, on va réaménager les anciens locaux pour y loger notamment la clinique externe en orthopédie.

L'urgence disposera ainsi de 2,5 fois plus d'espaces et trois fois plus pour la clinique externe.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES