Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 3 s

Le président Patrice St-Pierre est partagé

Le 10 février 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 10 février 2015
Par Karine Desrosiers

RÉACTION. Patrice St-Pierre, président du conseil d'administration du CSSS de Lac-St-Jean-Est est partagé. D'un côté, il se réjouit que la région ait obtenue une désignation universitaire, mais d'un autre côté, il est déçu du fait que le cœur administratif du CIUSSS sera localisé à Saguenay.

Cependant, il ne perd pas espoir et maintient que la logique veut que certaine utilités et fonctions administratives puissent être confiées au Lac-Saint-Jean, comme son ca en fait la revendication depuis plusieurs mois déjà.

« Je suis content que le statut universitaire soit confirmé pour toute la région, notamment au chapitre de la recherche et de la formation. Je regrette cependant que nos propositions et notre position sur le fonctionnement n'ait pas été retenue. Il y a une logique à vouloir relocaliser certaines unités administratives à Alma, au centre de la région, ce qui génèrerait des économies d'échelle et de fonctionnement. D'ailleurs, la majorité des réunions du ca de la Régie se déroulaient à Alma », rappelle Patrice St-Pierre.

Il réfute les accusations comme de quoi le Lac-St-Jean a voulu déclencher une guerre territoriale sur la localisation du CISSSS.

« Ce que l'on veut, c'est l'efficience du système et l'équité. Je pense qu'il y a encore des choses que l'on peut faire avec la mise en place du nouveau centre. Il y a encore possibilité de décentrer l'action. La page n'est pas tournée » de conclure Patrice St-Pierre en soulignant qu'il va continuer à se battre dans ce dossier au nom de la logique et d'une administration décentralisée.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES