Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 20 s

Des conférences et une grande marche contre le suicide

Le 04 février 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 04 février 2015
Par Karine Desrosiers

PRÉVENTION. En cette Semaine de prévention du suicide, difficile de ne pas avoir une pensée pour le chanteur Dédé Fortin qui s'était enlevé la vie en 2000. Sa sœur Hélène continue à s'impliquer activement dans la Fondation Dédé Fortin. En plus des multiples conférences sur la prévention données à chaque année, on prépare également une grande marche qui se déroulera cet automne autour du lac Saint-Jean.

La Fondation Dédé Fortin est un organisme sans but lucratif fondé en 2006 afin de contribuer à prévenir le suicide au Québec.

« On travaille beaucoup sur les hommes qui sont encore majoritaires dans les cas de suicide. Tout le monde a un père, où une mère qui a un fils. L'an dernier, la Fondation organisé une quinzaine de conférence de sensibilisation au suicide dans les entreprises. Ce sont des conférences données par un spécialiste dans des endroits où l'on peut facilement rejoindre les hommes », souligne Hélène Fortin

Les profits ainsi générés sont ensuite redistribués sous forme de bourses pour des projets de recherche en lien avec le suicide.

Grande marche

Également, cette année, la Fondation Dédé Fortin va s'associer encore plus étroitement avec le Tour du lac Saint-Jean à pied, du 2 au 11 octobre prochain.

Cette grande marche a été initiée par les frères jumeaux Gilles et Ghislain Demeules. En 2005, ils avaient imaginé cette activité pour souligner le décès par suicide de l’un des fils de Gilles Desmeules.

L'an dernier, pour le 10e anniversaire, au mois de mai, Claire Maltais, Hélène Fortin, Lisette Fortin Michel Fortin, Gilles Desmeules et Ghislain Desmeules sont partis du Belvédère de Chambord le matin du vendredi 9 mai et ont complété une semaine plus tard le Tour du lac Saint-Jean à pied.

Les deux frères s'étaient associés à la Fondation Dédé Fortin et au Centre de prévention du suicide du Saguenay-Lac-Saint-Jean, et ont fait de l’évènement une activité de sensibilisation à la prévention du suicide.

En cours de route, une cinquantaine de personnes ont répondu à l’invitation pour réaliser l’une ou l’autre des dix étapes du parcours.

Cette année, Hélène Fortin espère que l'événement prendra davantage d'ampleur.

« On a choisi cette date du 2 au 11 octobre, car ce sera beaucoup plus propices. On souhaiterait que les organisations, que les entreprises se forment des équipes et viennent marcher avec nous. Chaque marcheur recueille des commandites qui seront remises à la Fondation Dédé Fortin. C'est un trajet de quelque 256 kilomètres en 10 jours, soit environ 10 étapes de 25 kilomètres », souligne Hélène Fortin.

Il y aura tout un service d'accompagnement et d'encadrement. La marche se déroule exclusivement le jour, selon un trajet bien défini. Le soir, les gens peuvent retourner dormir à leur domicile et faire l'autre tronçon le lendemain.

La Fondation lance l'idée très tôt afin que les gens aient le temps de se préparer, de s'entraîner et d'organiser leur équipe.

« Ça peut très bien être une équipe formée de 10 personnes et chacune réalise une des 10 étapes », souligne Hélène Fortin, comme quoi, tout est possible.

Pour la grande marche, to8us les détails seront disponibles à la fin février sur le site de la Fondation (www.fondationddfortin.co) et la page Facebook.

Quant aux entreprises intéressées par la série de conférence sur la sensibilisation au suicide, elles peuvent communiquer avec la Fondation pour obtenir des détails sur ces conférences, au 418-669-1318.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES