Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 21 s

Bleuets : Dame nature nous joue des tours

Le 31 juillet 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 31 juillet 2015
Par Karine Desrosiers

BLEUETS. Alors que nous connaissons un été pour le moins frais au Saguenay-Lac-Saint-Jean, voilà que les conséquences se répercuteront aussi sur la cueillette de bleuets en 2015.

Selon les observations effectuées sur la production en forêt, on remarque un retard d’au moins 15 jours sur le mûrissement ce qui retardera d’autant le début de la cueillette. De plus, alors qu’en bleuetière, le froid et le faible couvert de neige auront affecté la production, on peut donc s’attendre à ce que la récolte 2015 soit en deçà des records de l’an dernier.

L’industrie du bleuet en pays nordique tout comme l’agriculture à nos latitudes est une activité économique dont les rendements sont incertains justement en raison de Dame nature. En disant cela, nous n’apprenons rien à personne.

Un fait demeure, il est périlleux d’investir sur le long terme puisque justement les rendements sont incertains d’année en année. Il faut donc se réjouir lorsque tous les éléments climatiques nous amènent à une récolte importante comme ce fut le cas l’an dernier. Une telle situation sert à l’enrichissement collectif, puisque non seulement les producteurs y retrouvent leur compte, mais aussi les cueilleurs, les acheteurs et les commerces.

Un prix plus faible?

La cueillette des bleuets a servi pendant plusieurs décennies à apporter aux familles d’ici un revenu d’appoint annuel. C’est surtout la période où la cueillette s’effectuait en grande partie en forêt. Si aujourd’hui la cueillette en forêt représente environ 10% de toute la récolte, le revenu d’appoint que l’on y retrouve demeure quant à lui significatif pour les familles. Le prix offert aux cueilleurs permettra-t-il de compenser une production plus faible? C'est la question que tout le monde se pose à ce moment-ci.

Plus de 1 000 cueilleurs se retrouveront en forêt au cours des prochaines semaines. Nous leur souhaitons que Dame température accélère le mûrissement pour la récolte soit devancée ce qui permettra d’avoir une période de cueillette plus longue avant les gelées de septembre.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES