Actualités

Temps de lecture : 1 min 47 s

Résolu amorce la guerre média contre Greenpeace et ForestEthics

Le 07 août 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 07 août 2015
Par Karine Desrosiers

RÉPLIQUE. Dans une pleine page de publicité dans le journal La Presse d'aujourd'hui, Produits Forestiers Résolu lance une guerre médiatique contre Greenpeace et ForestEthics, les deux groupes environnementaux que la compagnie accuse de faire de la désinformation en rapport avec la gestion de la forêt boréale.

« Nous ne resterons pas les bras croisés alors que ces campagnes de désinformation mettent en péril l'avenir des hommes et des femmes qui font partie de la forêt boréale », lance comme avertissement la compagnie.

La publicité en question est coiffée d'une immense photo où l'on voit trois personnes dont la bouche est masquée par un ruban adhésif et du titre: « Quand on n'a pas sa place autour de la table, on n'a pas de droit de parole » pour bien signifier la teneur du message.

PFR mentionne que « depuis deux ans, Greenpeace et ForestEthics mènent des attaques contre Produits Forestiers Résolu et les gens qui habitent la forêt boréale, tout en leur refusant une place à la table de discussion. Pour avancer et trouver de réelles solutions aux enjeux, la participation des intervenants locaux, des Premières Nations et des gouvernements est fondamentale. Sans eux, nous n'y arriverons pas. Ils ne sont pas des citoyens de seconde classe. Ils ont le droit de décider de l'avenir de leur communauté. Ils ont un droit de parole », clame Résolu.

L'entreprise lance une invitation très claire au grand public: « Joignez dès aujourd'hui les travailleurs, les membres des Premières Nations et les maires faisant partie des 500 municipalités du Québec et de l'Ontario qui ont condamné ces campagnes de désinformation. »

Résolu incite les citoyens d'écrire à ForestEthics pour leur demander d'arrêter de nuire à ceux qui gèrent, préservent et protègent la forêt boréale et de les empêcher de gagner leur vie.

Résolu invite également les citoyens d'écrire à Greenpeace pour leur demander d'arrêter leur campagne de désinformation contre Résolu, ses communautés et ses partenaires commerciaux.

En terminant, Résolu rappelle que Greenpeace et ForestEthics utilisent des tactiques de désinformation qui incitent ses clients à ne pas acheter de produits provenant de Résolu, et ce, même si 100 % des forêts que la compagnie gère sont certifiées de façon indépendante, selon des normes d'aménagement forestier durable reconnues mondialement, et que, Résolu fait partie des entreprises qui détiennent le plus de certificats de renommée internationale en matière de saine gestion de la forêt.

« Ces attaques ont entraîné la perte de ventes pour Résolu et la perte de plusieurs emplois chez les travailleurs du Nord de l'Ontario et du Québec », de marteler Résolu.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES