Samedi, 13 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 35 s

Une cérémonie toute simple, à l'image de Gabriel Fortin

Le 16 janvier 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 16 janvier 2016
Par Karine Desrosiers

HOMMAGES. Membres de la famille, parents, amis et de nombreux représentants de la classe politique provinciale et municipale ont assisté ce samedi aux funérailles de l'ancien maire d'Alma, Gabriel Fortin.

Conseiller municipal de 1968 à 1975 et maire de 1975 à 1987, Gabriel Fortin a consacré près de 20 ans à la vie municipale active à Alma. Il est décédé paisiblement le 22 décembre dernier à l'âge de 91 ans et 8 mois.

Hommage

Des enfants et petits-enfants de Gabriel Fortin sont venus témoigner de la grandeur de cet homme.

On a notamment raconté plusieurs anecdotes d'événements qui ont marqué cette grande famille unie et des belles rencontres au chalet à St-Gédéon et au Lac-Édouard.

Gabriel Fortin était un père et un grand-père attentif, dévoué et chaleureux avec ses enfants et petits-enfants.

« Cet homme au grand cœur et d'une sagesse incroyable a su rendre heureux les personnes autour de lui. Il laisse derrière lui la plus grande richesse du monde, la famille », a notamment témoigné une arrière-petite-fille de Gabriel Fortin.

Calsse politique

Au nom de la classe politique représentée en grand nombre par des anciens députés provinciaux, l'ancien maire Nicol Tremblay qui avait succédé à Gabriel Fortin et plusieurs anciens haut fonctionnaires et conseillers de ville d'Alma, l'actuel maire Marc Asselin a pris la parole.

Il a rappelé quelques faits d'arme: « Monsieur Fortin a été un Grand maire de Ville d'Alma, dans une période de forte transition…Il était un excellent négociateur et en maîtrise de ses émotions… Il a fait comprendre à la ville qu'il y avait un service à donner à la population… Je donne en exemple le bateau La Tournée qui est une image pour promouvoir notre majestueux lac. C'est un héritage que nous avons eu de lui », a résumé Marc Asselin.

Il a rappelé le lien étroit qui unissait la famille Asselin et Fortin dans son enfance, ce qui lui a donné le goût de s'impliquer. Mais Marc Asselin ne pensait jamais qu'un jour, il occuperait le même siège que Gabriel Fortin.

« Je voudrais aussi dire à la famille que Ville d'Alma va prendre bien soin de protéger le nom de Monsieur Gabriel Fortin. Vous aurez sûrement des nouvelles bientôt pour la suite des choses », a signifié le maire Asselin en terminant.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES