Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Revirement de situation pour la Foire champêtre de Nathalie Simard

Le 02 août 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 02 août 2016
Par

SAINT-MATHIEU-DU-PARC. Revirement de situation au lendemain de la rencontre des propriétaires de la Cabane chez Nathalie et les élus de Saint-Mathieu-du-Parc: Nathalie Simard et son conjoint Lévis Guay auraient refusé de signer l'entente conclue lundi soir entre les deux parties pour relancer la Foire champêtre.

«À la suite de l'entente d'hier, on devait rencontrer les voisins ce matin avec M. Guay», indique le maire de la municipalité Claude McManus. Deux conseillers devaient s'affairer à la tâche avec le co-propriétaire.

«Mais ils ont refusé», laisse tomber Claude McManus. «Je n'étais pas là, mais semble-t-il qu'il disait qu'il était un peu inquiet par rapport aux citoyens, il avait l'impression qu'ils allaient refuser», avance McManus.

On aurait pu finir de sonder la quinzaine de citoyens à proximité ce soir selon le maire. «On avait ciblé seulement les alentours.»

La Foire champêtre ne peut donc pas avoir lieu tel que prévu, même selon la proposition modifiée d'hier soir. «On ne peut pas l'autoriser s'il n'a pas signé l'entente.»

Les activités pourraient toutefois se poursuivre à l'intérieur.

La décision était entre les mains du voisinage

Rappelons que lundi, lors de la réunion du conseil municipal, la chanteuse et son conjoint avaient proposé de modifier les activités de leur Foire champêtre pour les deux derniers week-ends prévus.

Le couple suggérait que la Foire champêtre se tienne sur deux jours, plutôt que trois. on aurait coupé le vendredi. La fête se serait terminée à 23h le samedi et à 17h le dimanche et le nombre de décibels aurait été réduit.

Le conseil municipal avait accepté la proposition, à condition que le voisinage, qui devait être consulté dans les prochains jours, y consente.

Rappelons que la cabane à sucre est actuellement basée sur un terrain agricole. Le zonage de cette terre ne permet donc pas une activité de ce genre. Des démarches ont déjà été entreprises auprès de la Commission de protection du territoire agricole du Québec pour modifier le zonage.

TC Media a tenté de joindre les propriétaires de la Cabane chez Nathalie, mais au moment de publier, ces derniers n'avaient encore retourné nos appels.

Avec la collaboration de Myriam Lortie.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES