Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 53s

Course au leadership du Parti conservateur: Maxime Bernier en campagne

Le 22 août 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 22 août 2016
Par

OTTAWA — Maxime Bernier dit avoir hâte au premier débat des candidats au leadership de son parti. Le candidat beauceron en profite pour souligner subtilement que parmi les candidats déclarés, peu s’expriment aussi bien en français qu’en anglais.

La campagne au leadership du Parti conservateur n’a pas fait beaucoup de bruit, cet été. Ils sont maintenant six candidats à avoir annoncé officiellement leur participation, dont seulement deux parfaitement bilingues.

En novembre, il y aura un premier débat entre candidats.

Tenant une conférence de presse à Ottawa pour exposer ses opinions sur le commerce interprovincial, M. Bernier a dit avoir hâte à la tenu de ce débat qu’il voudrait en français et en anglais.

Celui qui s’est défini comme réclamant le moins d’intervention possible de l’État tranchait avec son discours habituel, lundi matin, en promettant de créer un conseil fédéral qui obligerait les provinces à éliminer les barrières au commerce interprovincial.

M. Bernier a cité le cas d’un homme du Nouveau?Brunswick qui a des démêlés avec la justice parce qu’il a apporté chez lui, du Québec, quelques bouteilles de bière et de vin. Le député conservateur promet que s’il était élu chef de son parti et devenait premier ministre, éventuellement, Ottawa donnerait son appui financier pour combattre les lois provinciales devant les tribunaux.

La Presse Canadienne

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES