Actualités

Temps de lecture : 2 min 9 s

Les travaux de la marina reportés à l'automne

Le 21 mars 2017 — Modifié à 00 h 00 min le 21 mars 2017
Par Karine Desrosiers

DÉCALAGE. La direction du Centre de villégiature Dam-en-Terre joue de prudence. Attendu la complexité d'obtenir le certificat d'autorisation de l'Environnement et les délais pour la fabrication et l'installation des nouveaux quais, le projet d'agrandissement de la marina est donc reporté à l'automne.

Le coût de ce projet est estimé à près de 3,2 millions $ et consiste en deux phases, soit d'abord la relocalisation plus au Nord du quai du bateau croisières La Tournée et dans une seconde phase, ajouter 54 nouvelles places de quai aux 90 existantes. Le tout portera donc la capacité de la marina à quelque 144 places dont une vingtaine sera réservée pour la clientèle extérieure de passage en période estivale.

Le 21 février dernier, le Bureau d'audiences publiques en environnement tenait à Alma une soirée d'information sur le projet et aucune personne ne s'est opposée à la réalisation.

« On n'a pas encore notre certificat d'autorisation au niveau du ministère de l'Environnement. On a déposé notre demande, mais ils se gardent 75 jours pour l'analyse. On va quand même sortir en appel d'offres, on va faire toute l'administration et on va accorder le contrat conditionnellement à ce que l'on ait le certificat du ministère », souligne Virginie Brisson, directrice générale.

Techniquement, ça devient complexe car il faut également donner le temps au fabriquant de construire les quais, soit environ un mois pour la livraison à lequel on doit ajouter un autre trois semaines pour l'installation.

« Peu importe la façon que l'on calculait, c'était impossible d'arriver pour l'été. On serait peut-être arrivé au mois d'août pour donner quoi, deux semaines de quais à notre clientèle pour tout le brouhaha que ça risque de faire durant l'été. On trouvait que ça ne valait pas la peine », d'ajouter Virginie Brisson.

Sauver la saison

La direction de la Dam-en-Terre a tout fait pour que les travaux se réalisent ce printemps, mais les astres n'étaient pas alignés.

« Il y a beaucoup d'achalandage l'été et on veut minimiser l'impact pour nos clients actuels. Le quai du bateau La Tournée va être déplacée également à l'automne. Je ne peux pas manquer la fenêtre, c'est très court au printemps la période où on peut faire les travaux. Il faut que je sois prête pour les croisières scolaires en juin alors que déjà, plusieurs écoles ont réservé. Je ne peux pas refuser ces groupes là et je ne peux pas me permettre d'avoir le quai du bateau La Tournée prêt juste en juillet prochain. On travaille fort pour augmenter l'achalandage sur le bateau. Si on perd notre mois de juin, ce serait dommage », explique Virginie Brisson.

Capitainerie

D'autre part, la prochaine étape sera la reconstruction de la capitainerie, un projet estimé à 1,8 M $.

Ville d'Alma vient de s'inscrire dans le cadre du « Programme Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Fonds des petites communautés » et l'on envisage de payer sur une base tiers, tiers, tiers ce projet

« Il faut déplacer le quai du bateau, faut agrandir la marina et en 2018, on devrait procéder à la construction de la capitainerie. Les usagers ne seront pas perturbés par ces travaux », de conclure Virginie Brisson.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES