Dimanche, 23 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 10 s

La Ville d'Alma fait peau neuve

Yohann Harvey Simard
Le 16 juillet 2021 — Modifié à 12 h 46 min le 16 juillet 2021
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Alma - Alma s’attaque aux vieux bâtiments sur son territoire pour améliorer le coup d’œil. Des édifices vétustes ont récemment été démolis : l’ancien Don Greco ainsi que le Motel Rustik. L’ancien marché aux puces de l’avenue du Pont Nord pourrait aussi être visé.

Abandonné depuis six ans, le bâtiment qui a abrité Don Greco, Les Colombes et Les Poivrons, situé au 55-59, boulevard de Quen, est passé sous le pic des démolisseurs le 6 juillet dernier.

Le Service d’urbanisme d’Alma avait obtenu un avis technique concluant que le bâtiment constituait un danger pour la sécurité du public.

L’ancien propriétaire n’avait jamais répondu à la ville et ne s’était jamais conformé aux règlementations. Depuis, le bâtiment a été vendu et racheté pendant les procédures.

Le conseil municipal avait donc adopté en septembre dernier une résolution permettant de procéder à la démolition grâce à une ordonnance du tribunal, et ce, aux frais des propriétaires.

Le bâtiment était évalué à 68 300 $.

Alors que quelques démolitions arrivent au même moment, c’est une coïncidence, signale le président du comité de l’urbanisme et conseiller municipal Jocelyn Fradette.

« Il arrive à l’occasion qu’on fasse évaluer un bâtiment par les pompiers, si on se rend compte que ça peut être dangereux pour les accidents ou pour le feu. Pour se rendre à la démolition, ce n’est pas du jour au lendemain. Nous, on donne la chance au coureur, on donne des informations, on donne des avis. S’il ne donne pas suite, on n’a pas le choix de raser. C’est déplorable de se rendre jusque-là, mais c’est assez rarissime ».

Ancien marché aux puces

Un autre bâtiment, le 3322-24, avenue du Pont Nord, est aussi concerné par le recours judiciaire. Il est évalué à 124 100 $.

Selon la conseillère en communications d’Alma Stéphanie Girard, la Ville donne jusqu’au mois de novembre 2021 pour que le propriétaire se conforme aux règlementations, sans quoi la démolition sera effectuée à ses frais.

L’ancien marché aux puces, situé sur l’avenue du Pont Nord, pourrait aussi passer sous le pic des démolisseurs si son propriétaire ne se conforme pas aux règlementations.

Motel Rustik

Le Motel Rustik, situé derrière le bar Le Casino, a lui aussi été démoli la semaine dernière. Son actuel propriétaire, le concessionnaire automobile Alma Toyota, a procédé ainsi puisqu’il a été défoncé par des malfaiteurs.

« Quand on a acheté le motel, on voulait au départ continuer de l’opérer. La première semaine qu’on a eu l’immeuble, on s’est fait défoncer et dérober des articles. J’ai décidé d’éviter les problèmes. On ne voulait pas que ça devienne un repère », explique Claude Therrien, dirigeant concessionnaire d’Alma Toyota.

Le motel était fermé depuis novembre 2020.

Rappelons qu’en février 2021, Alma Toyota a acquis le terrain du motel et du bar de danseuses afin de construire, d’ici trois ans, un nouveau bâtiment mieux adapté aux besoins de la concession automobile. Cet espace lui permettra d’avoir un nouvel espace de 200 000 pieds².

De son côté, le bar Le Casino continue d’opérer. Il n’y a pas encore de date quant à une éventuelle démolition.

Le motel Rustik, situé derrière le bar Le Casino, a été démoli la semaine dernière par son nouveau propriétaire, Alma Toyota.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES