Actualités

Temps de lecture : 1 min 38 s

Saint-Henri-de-Taillon : Les candidats dévoilent leurs orientations

Janick Émond
Le 13 octobre 2021 — Modifié à 14 h 57 min le 13 octobre 2021
Par Janick Émond - Journaliste

Les citoyens de la municipalité Saint-Henri-de-Taillon auront un choix à faire le 7 novembre prochain. Donald Pilote axera notamment sa campagne sur la transparence, tandis que Laval Fortin, sur la rétention et l’accueil des jeunes.

Donald Pilote a été conseiller municipal de 2009 à 2018. Actuellement président de la Zec des Passes, il dit revenir dans l’arène politique pour offrir « plus de démocratie ».

« Je veux que les gens communiquent facilement avec les conseillers par courriel. Actuellement, tout passe par une seule adresse. Il faut être plus accessibles », lance-t-il.

Il dit vouloir créer un fonds de développement communautaire, limiter la vitesse dans certains rangs, établir une collaboration avec la SÉPAQ, adopter une politique familiale et rendre accessible le vote par correspondance pour 2025.

Une fois élu, son administration porterait une attention particulière aux travaux de rechargement des berges du lac Saint-Jean par Rio Tinto, qu’il qualifie de trop souvent bâclés.

Donald Pilote affirme notamment que tous ses engagements se feront à coûts nuls.

Laval Fortin

Conseiller municipal depuis 2017, Laval Fortin entend miser sur une « stratégie de développement des terrains pour garder les jeunes », s’il est élu maire.

« Nous n’avons plus de terrains à offrir actuellement. Il faut absolument se doter d’une stratégie de développement, pour que dans 7-8 ans, nous ayons de quoi à offrir aux jeunes. Ça doit être un incitatif », avance-t-il.

Tout comme son opposant, il croit aussi que la municipalité doit tisser des liens avec le Parc national de la Pointe-Taillon pour développer les activités hivernales.

Laval Fortin promet qu’il rencontrerait les citoyens « dans les 48 heures » après une demande de rendez-vous, s’il est élu. Il assure également qu’il gèlera les taxes.

Plénières publiques?

L’un des enjeux où les deux candidats divergent particulièrement d’opinion, c’est au niveau des séances plénières qui ont lieu avant chaque séance de conseil municipal.

De son côté, Donald Pilote croit que celles-ci devraient être publiques.

« Les plénières, c’est le moment où les conseillers choisissent d’avance leurs orientations ou de quelle façon voter. Il faut que ça arrête de se faire en huis clos », avance-t-il.

Laval Fortin croit plutôt que ces séances doivent demeurer derrière les portes closes pour éviter d’embarrasser qui que ce soit.

« On ne peut pas commencer à régler devant public des enjeux de compte de taxes. Ce serait condamner quelqu’un sur la place publique avant même que la personne ne le sache », affirme-t-il.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES