Lundi, 15 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 59 s

Bilan routier 2022 – Augmentation du nombre de décès sur les routes de la région

Jean Tremblay
Le 12 juin 2023 — Modifié à 11 h 00 min le 12 juin 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Dans le bilan routier du Québec pour l’année 2022 rendu publique par la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) on y apprend qu’au Saguenay–Lac-Saint-Jean le nombre de décès a augmenté de 34,8% par rapport à la moyenne de 2017 au 2021 alors qu’au Québec on note une hausse de 13,2%.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, il y a eu 24 décès en 2022. La région dénombre 53 personnes blessées gravement, soit une baisse de 6,0 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années (baisse de 4,2 % au Québec).

Le nombre de personnes blessées légèrement a diminué de 3,5 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années, s'élevant à 1 060 (baisse de 11,0 % au Québec).

Concernant l'ensemble des victimes, ce sont 1 137 personnes qui ont subi des dommages corporels dans un accident de la route en 2022, soit 3,1 % de moins par rapport à la moyenne de 2017 à 2021 (baisse de 10,4 % au Québec).

Bilan national

Bien que le nombre de personnes accidentées ait diminué de 10,4 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années, on déplore 392 décès au Québec sur les routes en 2022. Il s'agit d'une hausse de 13,2 % par rapport à la moyenne de 2017 à 2021.

En 2022, plus de la moitié des personnes décédées (216 décès, soit 55,1 %) sont des occupants d'une automobile ou d'un camion léger. Néanmoins, on note des hausses importantes chez les usagers vulnérables. En effet, le nombre de piétons décédés présente une forte hausse, soit 22,7 % par rapport à la moyenne de 2017 à 2021.

Prévention et sensibilisation

À la lumière de ces données, la SAAQ entend poursuivre ses efforts de prévention et de sensibilisation auprès de la population. Une vaste campagne sur le partage de la route et la protection des usagers vulnérables est d'ailleurs en cours depuis le 29 mai.

Cette campagne s'inscrit dans la Stratégie de prévention en sécurité routière 2021-2025, qui précise les priorités d'action et concentre ses efforts sur six thèmes prioritaires : la distraction, la vitesse, les facultés affaiblies, la fatigue, le partage de la route et les comportements imprudents.

Réaction de la ministre

« Un accident, c'est un accident de trop! Les données rendues publiques aujourd'hui sont préoccupantes, particulièrement en ce qui a trait aux décès des piétons. Notre gouvernement déposera sous peu un plan d'action en sécurité routière. Nous avons la volonté ferme d'améliorer la sécurité sur nos routes et nous créerons les outils pour y arriver », a commenté Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable

Quant à Éric Ducharme, président-directeur général de la Société de l'assurance automobile du Québec, il a déclaré :

« Derrière cette hausse des décès se cachent des drames humains qui auraient pu être évités. Avec la collaboration de nos différents partenaires, nous menons des travaux au sein du Comité d'analyse des décès des piétons. »

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES