Dimanche, 16 juin 2024

Économie

Temps de lecture : 51s

Investissements de 92 M$ pour la centrale Isle-Maligne

Le 09 mars 2021 — Modifié à 11 h 07 min le 09 mars 2021
Par Julien B. Gauthier

Après avoir investi 160 M$ en octobre dernier pour le remplacement de 20 vannes, Rio Tinto annonce 92 M$ supplémentaires pour la réfection et le remplacement deux groupes turbine-alternateurs à la centrale Isle-Maligne à Alma.

C'est l'entreprise montréalaise GE Énergie Renouvelable qui a déniché le contrat pour l’ingénierie, la fabrication et l’installation.

Celui-ci implique le remplacement du groupe turbine-alternateur 7, la réfection du groupe turbine-alternateur 2 ainsi l'ajout d'équipements d'instrumentation permettant de suivre l'état et la santé des services. Ce tournant "4.0" permettra à Rio Tinto de faire l'entretien et d'intervenir en temps réel.

Le remplacement des vannes papillon des deux groupes alternateurs fait également partie des plans.

Les travaux débuteront cet été et se termineront au printemps 2022 pour l'alternateur 2 et au printemps 2023 pour l'alternateur 7, au même moment que la crue.

De son côté, le directeur exécutif des opérations de Rio Tinto au Québec Sébastien Ross a estimé les retombées économiques du projet à 50 M$ pour la région. Il assure par ailleurs qu'une centaine d'employés de RT seront mis à contribution.

Ce projet permettra de "consolider la production, consolider les emplois et de continuer à produire de l'aluminium à faible emprunte carbone", a pour sa part ajouté Stéphane Larouche, directeur des opérations énergie électrique.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES