Culture

Temps de lecture : 1 min 21 s

Mario Pelchat et ses amis s'emparent de Place Festivalma

Le 12 juillet 2013 — Modifié à 00 h 00 min le 12 juillet 2013
Par Karine Desrosiers

Mario Pelchat, à l'aube de la cinquantaine, possède à la fois l'expérience et le bagage musical pour occuper une scène à lui seul pendant deux heures. Cependant, quand il s'associe huit amis de différents horizons et joue l'homme-orchestre pour synchroniser le tout, ça bouge et le monde embarque dans ce show « made in 1980 » qui semble dessiné tout spécialement pour une grande scène en plein air.

Ce jeudi soir, Place Festivalma a été envahie par plus de 5000 spectateurs de tous les âges venus entendre le « P'tit gars de Dolbeau » qui a vieilli comme un bon vin, avec cette voix forte et mature qu'il maîtrise à la perfection.

« La dernière fois que je suis monté sur cette scène… il faisait moins 15 degrés et c'était le 31 décembre dernier pour interpréter la chanson thème des Fêtes du 175e anniversaire de la région. C'est plus chaud ce soir », a lancé d'entrée de jeu Mario Pelchat.

En fait, sa dernière prestation à Festirame remonte au milieu des années 95.

C'est donc avec enthousiasme que Mario Pelchat a ouvert le bal en enchaînant chanson sur chanson, mais surtout, en orchestrant l'entrée en scène de chacun de ses amis invités, donnant ainsi un spectacle coloré, endiablé du début à la fin, mais surtout, un spectacle en mesure de plaire à tous.

D'ailleurs, la foule se composait d'un beau mélange de jeunes, d'adolescents et d'adultes et Mario Pelchat avait de quoi satisfaire tous les goûts.

Avec sa protégée Nadja, Patrick Bourgeois, Manon Séguin, la jonquiéroise Audrey Gagnon, l'almatois François Lachance, Marc Hervieux et sa puissante voix qui se marie à merveille à celle de Mario Pelchat, Matt Laurent et la guitare magique de Toyo: tout ce beau mélange contribue à donner une prestation haute en couleurs vocales mais tout en harmonie.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES