Vendredi, 12 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 51s

Postes Canada craint une grève de 72 heures d’ici une semaine

Le 18 août 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 18 août 2016
Par Karine Desrosiers

Avec l’impasse qui persiste dans les négociations contractuelles entre Postes Canada et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), l’employeur craint qu’une grève de trois jours soit déclenchée d’ici le 25 août.

À cette date, le mandat de grève de 60 jours du syndicat doit prendre fin. Il reste donc un peu plus d’une semaine au STTP pour déclencher une grève de 72 heures.

Ce dernier évalue toutefois des options afin de prolonger son mandat. «Il cherche à obtenir l’appui de la Société [l’employeur] pour la prolongation du mandat de grève au nom des employés, ce qui est sans précédent et complètement inapproprié, argue Postes Canada dans un communiqué émis mercredi soir. Par conséquent, les Canadiens pourraient s’attendre à ce que le Syndicat émette un préavis de grève de 72 heures d’ici le 25 août 2016.»

L’employeur rappelle également que «peu de progrès ont été réalisés sur les enjeux majeurs».

Les salaires ainsi que les régimes de retraites sont les point litigieux dans les négociations. L’employeur affirme que les demandes du syndicat coûteraient environ 1 G$.

Par ailleurs, le STTP a fait savoir que son président serait présent à la réunion publique annuelle de Postes Canada qui aura lieu vendredi.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES