Mercredi, 28 février 2024

Faits divers

Temps de lecture : 53s

Les policiers de Saguenay victimes d'un mauvais poisson d'avril

Le 01 avril 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 01 avril 2015
Par

Les policiers de Saguenay victimes d'un mauvais poisson d'avril

POISSON D'AVRIL. Un jeune de 14 ans va probablement regretter l'appel qu'il a logé au 911, mercredi matin, pour faire un poisson d'avril au Service de police de Saguenay. L'adolescent a prétendu que son frère s’était blessé pour envoyer les policiers à une fausse adresse.

Les ambulanciers et les policiers se sont rendus à l'adresse mentionnée et la maison était vide.

«Après quelques recherches, nous avons été capables d'indiquer l'endroit où l'appel avait été logé. Il s'agit d'un bloc appartements situé à Chicoutimi. On a fait le tour des appartements pour poser des questions et on a pu déterminer qu'il s'agissait du jeune homme en question», indique Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay.

Les policiers sont allés le chercher à son école, puisqu'il était absent de la maison. Le jeune a d'abord nié les faits, mais les policiers ont pu prouver avec son téléphone cellulaire que l'appel avait bien été reçu de ce même téléphone.

«On lui a demandé son cellulaire et en composant le 911 on s’est aperçu que c’était le même appareil qui avait été utilisé. Le jeune a été ramené à la maison pour une bonne discussion et on a remis à sa mère une amende de 100$, plus les frais», explique M. Cormier.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES