Sports

Temps de lecture : 1 min 42 s

La « Semaine de la relâche » au Complexe Dam-en-Terre

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par Karine Desrosiers

La « Semaine de la relâche » au Complexe Dam-en-Terre

Devant l’immense succès remporté par la journée plein-air familiale du 27 janvier dernier, le Complexe touristique Dam-en-Terre récidive ce dimanche 2 mars pour démarrer la « Semaine de relâche » sous le signe du plaisir en famille.

La journée dominicale débutera par un brunch, à compter de 9 h, à la salle François LaRochelle. Par la suite, la population est invitée à suivre l’animateur Jell-O Musique dans sa folie. :« Lors de la dernière activité, Jell-O a fait danser les gens en raquettes, et même en patins. Il a aussi fait dormir les jeunes sur la neige. C’était complètement délirant de voir les gens qui s’amusaient de façon incroyable » de souligner la directrice générale, Christine Bouchard. « La population nous a demandé de refaire l’activité avec Jell-O et le brunch le matin; on a pensé que le début de la relâche s’y prêtait bien ».

La relâche sera aussi marquée par des modifications dans les heures d’accessibilité des sentiers de glace. Ainsi, la population pourra patiner dans les sentiers le dimanche 2 mars, de 9 h 30 à 17 h, le lundi et mardi, de 10 h à 16 h, du mercredi au vendredi, de 10 h à 16 h et de 18 h 30 à 21 h, le samedi, de 10 h à 16 h et de 18 h 30 à 21 h et le dimanche, de 11 h à 17. « Nous avons établi cette plage horaire pour la semaine de relâche avec deux objectifs bien précis : Offrir la plus grande accessibilité possible aux sentiers et offrir une qualité de glace irréprochable », de renchérir la directrice générale Christine Bouchard.

Les amateurs de plein air pourront aussi faire du traîneau à chiens, de la raquette et de la randonnée pédestre sur le site. :« Ces activités connaissent beaucoup de succès. J’invite aussi les gens à venir sur le site ne serait-ce que pour vivre l’ambiance de joie et voir des étincelles de plaisir dans les yeux des petits et des grands. De plus en plus de gens nous visitent lors de la relâche, car ils retrouvent sous un même site une foule d’activités en plus d’héberger dans des unités très confortables. Vous savez, les gens n’ont pas besoin de quitter la région pour sortir de la routine, ils ont tout à proximité. En fait, ils ont les avantages du plein air, à quelques minutes de la ville » de conclure Christine Bouchard.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES