Sports

Temps de lecture : 1 min 18 s

Le duo Samuel Lapointe Yohann Gagné déborde d'optimisme

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par

Le duo Samuel Lapointe Yohann Gagné déborde d'optimisme

À l'aube de saison 2007 du Circuit régional de chaloupe à rames (CRCR), le tandem formé de Samuel Lapointe et de Yohann Gagné est déjà gonflé à bloc et entend bien s'imposer à chacune des épreuves du circuit régional et mettre la main sur le titre de la grande épreuve de 42 kilomètres de Festirame.

« L'an dernier, nous avons terminé au deuxième rang du classement général du CRCR et nous avons également terminé au deuxième rang de la course Festirame. Nos ambitions pour cette prochaine saison sont de mettre nos noms sur le trophée de Festirame. À nous deux, nous totalisons 16 ans d'expérience en chaloupe à rames. Nous sommes équipier depuis la saison dernière et notre cohésion est à son maximum », de souligner Samuel Lapointe. À l'automne dernier, les deux équipiers ont suivi un programme intensif de conditionnement physique principalement axé sur le développement musculaire. Depuis janvier, avec la complicité des entraîneurs du Pavillon sportif de l'Université du Québec. à Chicoutimi, où Yohann Gagné étudie pour obtenir son baccalauréat en Éducation physique, les deux rameurs ont principalement travaillé l'aspect cardiovasculaire. « Nous allons embarquer dans la chaloupe « Alma soudure/Vélo Cité/Groupe BMR » le 26 avril, sur la rivière aux Sables, à Jonquière. Nous croyons être en mesure de cumuler une centaine d'heures d'entraînement d'ici la première épreuve du Circuit régional de chaloupe à rames, prévue pour le 2 juin, à Hébertville. Le calibre des rameurs s'annonce très intéressant pour la prochaine saison. Toutes les équipes de l'an dernier qui sont de retour, voudront sans doute améliorer leurs performances. Il y a aussi de nouvelles équipes qui voudront faire leur marque. Cependant, je peux vous assurer que nous serons du peloton de tête à chacune des épreuves du CRCR. Nos ambitions sont grandes, mais légitimes », de conclure l'ambulancier almatois qui entreprend une treizième saison en chaloupe à rames.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES