Mercredi, 19 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 25 s

Un club de triathlon se met en branle à Alma

Le 27 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2010
Par normand simard

L'éducateur Physique au P.W.D. et entraîneur-chef du Club de natation Juvaqua, Dave Bard, a amorcé les préparatifs de mise en place d'un club de triathlon almatois, en décembre dernier.

Lui-même un triathlète au volet «sprint», il travaille depuis déjà plusieurs mois avec Hugo Tremblay, Annie-Claude Gaudette et Carl Lavoie qui complètent un quatuor de mordus de cette discipline très exigeante et fort relevée.

Hugo Tremblay évolue au «demi-ironman» où on retrouve les trois épreuves de 2 km en natation, 90 km à vélo ainsi que le demi-marathon en course à pied. Pour sa part, Annie Claude Gaudette fait partie de l'Équipe nationale et compétitionne sur la distance olympique, soit 1,5 km en natation, 40 km à vélo et 10 km à la course à pied.

Pour sa part, Carl Lavoie évolue, à l'instar de l'entraîneur Dave Bard, au volet «sprint», soit 750 mètres en natation, 20 km à vélo et 5 km en course à pied.

Concernant Dave Bard, il obtiendra son PNCE (Programme national national certifié des entraîneurs), en triathlon, troisième niveau, au cours des prochains mois. Les cours se donneront à Trois-Rivières. «Nous espérons avoir notre charte et notre accrédition au Service des loisirs d'Alma avant le début du printemps. Nous travaillons, ces temps-ci, à la formation d'un conseil d'administration», a indiqué Dave Bard.

Les personnes intéressées à faire partie de c.a. et de s'adonner au triathlon peuvent d'ailleurs communiquer avec lui, au 669-5415.

Il y a place pour quelques autres athlètes puisque l'objectif pour la première année 2007 est d'évoluer avec six ou sept athlètes qui pourront participer à des compétitions provinciales et même nationales. «Nous sommes très confiants de pouvoir lancer officiellement notre club, au cours des prochains mois. Le triathlon, c'est un sport olympique. Notre objectif est de débuter lentement, d'établir une bonne structure de base et de pouvoir compter sur un membership de six triathlètes à notre première année. Et on garde en tête qu'on va travailler pour la promotion de ce sport dans notre milieu», a conclu Dave Bard.

29a

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES