Sports

Temps de lecture : 1 min 41 s

Les athlètes du secteur se tournent vers le demi-marathon

Le 30 août 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 30 août 2011
Par laurie fortin

L’ouragan Irène a laissé des traces un peu partout dans la province. En regard des prévisions météorologiques, les organisateurs du Marathon des Deux Rives, ont décidé de ne pas prendre de chance et d’annuler le marathon. Les coureurs du secteur ont donc participé à l’événement mais à l’épreuve du demi-marathon.

Sur place, l’entraîneur René Couture a expliqué que selon lui la décision était la bonne même si certains étaient déçus.

«Les coureurs sont arrivés prêts pour courir le marathon, mais ils ont tous décidé de participer au demi. Quand tu travailles pendant des mois la déception est compréhensible. C’est incontrôlable comme situation», a-t-il expliqué en indiquant aussi que les coureurs, beaucoup plus nombreux, devaient être prêts à se placer dans les premiers dès le départ.

Avec les nombreuses années d’expérience qu’elle possède, Suzanne Munger, a été à l’aise de faire sa course comme à l’habitude et ce malgré une augmentation importante de participants. Elle a terminé au premier rang dans sa catégorie qui compte 184 coureuses et 9e au classement général parmi 1599 participantes. La coureuse d’Alma a bouclé le parcours en un temps de 1h28min47sec, un temps meilleur que celui établi l’année dernière.

Dans cette même classe, 50-59 ans, mais du côté des hommes, soulignons les performances de Jocelyn Tremblay (15e), Robert Tremblay (103e), Claude Doré (136e), Serge Gobeil (183e) et Gratien Gagnon (200e). Plus de 500 coureurs ont réussi à terminer l’épreuve dans ce groupe.

Plus jeune représentant du secteur, Luc Néron a arrêté le chrono à 1h39m59s.

Chez les 30-39 ans, les Almatois Steeve Boily et Dave Gauthier ont obtenu des temps de 1h26m05s et 2h01m29s. Le fil de l’entraîneur, Jean-Philippe couture a conclu son premier demi-marathon en un temps de 1h35m49s.

Nathalie Munger poursuit son amélioration en terminant avec un temps de 1h37m30s. Toujours chez les 40-49 ans, André Pedneault, Grégoire Martin, Éric Gagné, Jarold Bilodeau, Joël Gagné, Pierre Tremblay, Valérien Pedneault et Mario Guérin ont respectivement obtenu des temps de 1h37m53, 1h39m02s, 1h42m09s, 1h45m10s, 1h47m48s, 1h50m18s et 1h56m05s.

Après 1h51m42s d’efforts, l’Almatois Valérien Pedneault, le seul dans la catégorie 60-69 ans, s’est classé au 34e rang sur 116 coureurs.

François Hudon et Vicky Falardeau ont aussi réussi à complété le parcours après un peu plus de deux heures.

Environ 4500 participants ont pris le départ du demi-marathon et 2580 du 10 kilomètres. Plusieurs coureurs du secteur seront au Marathon de Rimouski au début du mois d’octobre.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES