Sports

Temps de lecture : 1 min 23 s

Le duo Proulx/Larouche revient pour réaliser le Marathon de 42 km Festirame

Le 03 juillet 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 03 juillet 2012
Par laurie fortin

Le duo Proulx/Larouche revient pour réaliser le Marathon de 42 km Festirame

Gagnant de Festirame l’année dernière, le duo composé de Steeve Larouche et Nicolas Proulx a dernièrement annoncé qu’il reprendra du collier, mais seulement pour réaliser la plus importante course du circuit régional de compétitions de rames : Festirame.

Ayant annoncé sa retraite du sport après 14 années, Steeve Larouche a confié s’être laissé convaincre par son ancien partenaire et certains autres proches du milieu tels qu’Yvan Truchon.

« Quand j’ai arrêté, Nicolas n’avait pas la même volonté. Il voulait continuer. À force de discuter, j’ai décidé de faire une course seulement. Je ne change pas mon idée de consacrer la majeure partie de mon temps à ma famille », insiste le rameur qui s’entraîne en chaloupe une fois par semaine. Plusieurs autres sports complètent son entraînement.

« C’est comme ça qu’il va me prendre. Je suis motivé c’est certain. Gagner ne sera peut-être pas évident. Je vais faire le mieux que je peux avec ce que j’ai. Je ne vais quand même pas faire une promenade du dimanche», mentionne-t-il avec humour.

Souhaitant participer à la saison 2012, Nicolas Proulx a tenté de se trouver un partenaire, mais finalement, victime d’une blessure à l’épaule, il a été contraint de compléter une convalescence de quelques semaines ce qu’il aurait empêché de prendre part aux compétitions du circuit précédant Festirame. Ce dernier s’entraîne deux fois plus que son confrère. Il se trouve des partenaires deux fois par semaine et la troisième fois, lui et Steeve s’exécutent ensemble.

Steeve Larouche et Nicolas Proulx profiteront de la même embarcation que les dernières années, celle identifiée à Stelar Construction.

Une bonne rivalité

En entrevue après la première course du circuit, Yohann Gagné n’a pas caché que la rivalité sera grande entre sa formation et celle de Larouche/Proulx.

« On va les attendre de pied ferme et on ne se laissera pas intimider », a-t-il lancé.

Pour tous les détails de ces événements et pour d'autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES