Dimanche, 23 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 15 s

Festiballe : le spike ball s’ajoute à la programmation

Le 26 février 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 26 février 2016
Par laurie fortin

HEBERTVILLE. Le comité organisateur de la 3e édition du Festiballe hivernal d’Hébertville poursuit dans la même lignée en présentant des sports et disciplines habituellement joués à l’intérieur. Les 4 et 5 mars prochain, les spectateurs pourront donc en apprendre plus de le spike-ball.

«C’est vraiment nouveau! Nous c’est un enseignant en éducation physique qui nous en a parlé [Robin Dallaire]. Dès qu’on l’a essayé, on a trippé. Ça se joue deux contre deux. Il y a une trampoline au centre des quatre joueurs. Les joueurs doivent faire trois passes avant d’envoyer la balle sur la trampoline. Disons que c’est difficile à expliquer, il faut le voir pour bien comprendre comment ça se joue», explique le président du comité Dave Simard, ajoutant que des vidéos sont disponibles sur Internet.

Normalement cette discipline se joue dans le sable, mais pour les besoins du festival, des terrains avec de la neige molle seront aménagés.

Le comité espère avoir une vingtaine d’équipe de deux joueurs.

Le volet baseball affiche déjà complet avec 14 équipes, huit masculines et six féminines. Les sportifs peuvent aussi s’inscrire au tournoi de volleyball sur neige.

Activités et spectacles

La journée familiale revient samedi avec des jeux gonflables, le fameux Jumpaï, des tours de traîneaux à chiens. Dave Simard souligne que l’accès à ces activités et gratuit et illimité.

Toutes les activités du festival vont se dérouler aux alentours du terrain de baseball. Les parties débutent à 17h30 vendredi, 8h le samedi et les finales se mettent en branle dès 16h.

Côté musique, les soirées de vendredi et samedi sont respectivement occupées par l’Hommage aux Colocs et l’OSN Band. Il est encore possible d’acheter des billets pour le méchoui de samedi.

Le comité organisateur tient à remercier le présentateur de l’événement Aménagement Pelletier et le commanditaire majeur, la municipalité d’Hébertville.—L.G.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES