Vendredi, 19 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 53 s

Deux Jeannois qualifiés pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 

Janick Émond
Le 10 juillet 2024 — Modifié à 14 h 38 min le 10 juillet 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Les Jeux olympiques de Paris approchent à grands pas, et toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourra se ranger derrière deux athlètes natifs d’ici. François Gauthier-Drapeau, de Saint-Bruno, participera aux Olympiques en judo du 26 juillet au 11 août, et Anthony Bouchard, d’Alma, sera aux paralympiques en course de fauteuil roulant du 28 août au 8 septembre.  

Pour Anthony, c’est une grosse étape qu’il atteint, lui qui a commencé les courses en fauteuil roulant il y a seulement 4 ans.  

Déjà bien positionné depuis quelques semaines pour faire sa place sur l’équipe canadienne, sa qualification pour les paralympiques a été accueillie avec énormément de joie et de soulagement.  

« J’ai eu la confirmation après une course à la fin juin. Même si avant cette course, je me doutais que ma place était pas mal assurée, j’ai vraiment ressenti beaucoup de joie quand j’ai eu la confirmation après la course. Et c’est un soulagement aussi, depuis plusieurs semaines maintenant, c’était un gros sprint pour aller chercher tous les points possibles pour me qualifier. Maintenant que c’est fait, je vais pouvoir me concentrer sur ma préparation », raconte Anthony.  

D’ici son départ le 18 août, six grosses semaines d’entraînement l’attendent afin d’arriver à Paris au sommet de sa forme.   

Ce dernier participera aux épreuves de 100m et de 400m lors des Jeux.  

« Je m’en vais à Paris avec l’objectif de faire de mon mieux, simplement. Sinon, j’aimerais beaucoup participer aux finales, je crois que c’est un objectif possible. » 

François Gauthier-Drapeau 

La confirmation de sa sélection aux Olympiques à la fin juin n’était qu’une formalité pour François Gauthier-Drapeau. Avec le nombre de points accumulés lors des compétitions, aucun autre judoka ne pouvait passer devant l’Almatois sur l’équipe canadienne.  

« Mais c’était un beau moment, la cérémonie de présentation de la délégation. De recevoir l’habit et d’être là durant cet évènement, c’est là que j’ai eu vraiment l’impression que ça commence déjà, les Jeux », mentionne François.  

D’ici son départ vers la France le 23 juillet, ce dernier indique avoir encore un bon volume d’entrainement à venir.  

« J’ai encore plein de points à travailler en entrainement, mais la confirmation que je serai aux Jeux donne un gros boost de motivation. On aura des entrainements intenses avec des entraineurs spéciaux, des combats préparatoires et du repos pour arriver en forme et reposer à Paris. » 

Chez les moins de 81kg, catégorie de compétition de l’Almatois, François souligne connaitre la majorité des autres judokas qui seront aux Jeux pour les autres nations.  

« La plupart je les ai déjà affrontés, donc ça donne confiance. Je sais que je peux les battre. Mais je m’en vais à Paris avec la même mentalité et le même plan de match que toutes les autres compétitions que je fais normalement. » 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES