Dimanche, 21 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 4 s

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix augmente son offre touristique

Le 09 avril 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 09 avril 2015
Par

TOURISME.La municipalité de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix met beaucoup d'efforts à développer des attraits touristiques de qualité. La municipalité a procédé à l'amélioration de plusieurs infrastructures afin d'améliorer l'environnement social et la qualité de vie de ses citoyens. L'un de ces projets a été l'amélioration de l'offre de service du Rigolet.

«Lorsque le nouveau conseil a été élu, nous avons examiné de fond en comble le projet qui était évalué à quelque 1,7 M$. De toute évidence, ce projet dépassait de beaucoup la capacité de payer pour notre municipalité. On nous a alors présenté un projet qui répondait beaucoup plus aux besoins de notre population et qui faisait l'affaire de la municipalité de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et non pas au Palais de la princesse», explique le maire Lawrence Potvin.

Ce dernier rappelle que le projet a obtenu une aide financière du gouvernement fédéral de l'ordre de 360 000 $, une contribution non remboursable en vertu du Fonds d'amélioration de l'infrastructure communautaire de Développement économique Canada. Pour sa part, la municipalité a injecté pour sa part une somme de quelque 600 000 $.

En octobre 2014, les nouvelles installations étaient officiellement inaugurées. Les fonds investis ont permis de déplacer le casse-croûte et les services sanitaires ailleurs dans l'édifice de façon à agrandir la salle communautaire, et à ajouter de l'espace de rangement ainsi qu'une chambre froide pour améliorer la halte de la Véloroute.

«Déjà le projet a entraîné des retombées positives telles qu'une augmentation de l'achalandage et une prolongation des heures d'utilisation ainsi qu'une hausse de l'activité économique dans la municipalité. Qui plus est, en laissant la gestion du Rigolet à un concessionnaire privé, cela a permis la création d'une quinzaine d'emplois. Les nouvelles installations sont à la hauteur de nos attentes et le degré de satisfaction de nos citoyens est très élevé. Dans ce dossier, nos employés Christian Potvin, Mario Bouchard et la directrice générale Marie-Hélène Boily ont joué un rôle de premier plan pour s'assurer que le projet ne dépasse pas le coût accepté. Le dépassement de coût s'est soldé par moins de 8 pour cent», précise le maire Potvin.

Autre amélioration au Rigolet

En marge de la prochaine saison estivale, les autorités municipales ont convenu d'ajouter une toiture sur la terrasse extérieure et d'y apporter des modifications pour rendre l'endroit confortable pour les utilisateurs.

«Le concept doit nous être présenté au cours des prochaines semaines, et par la suite nous irons en appel d'offres auprès d'au moins trois entrepreneurs. Le financement de ce projet se fera à même un surplus de 38 000 $ du projet initial, du Fonds disponible de la Politique nationale de la ruralité, du retour de la taxe d'accises et du surplus accumulé de la municipalité. Il est clair pour le conseil municipal que ce projet n'engendrera pas une hausse de la taxation chez nos citoyens», assure le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

De projets d'amélioration de l'offre touristique sont également envisagé dans le secteur de l'Arborettum et dans le secteur du centre de plongée de l'arrondissement Lac-à-la-Croix.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES