Actualités

Temps de lecture : 1 min 48 s

Une première destination pour le ski hors-piste au Lac-Saint-Jean

Yohann Harvey Simard
Le 25 février 2022 — Modifié à 20 h 10 min le 25 février 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Une première destination pour le ski hors-piste au Lac-Saint-Jean

Situé au kilomètre 42 du chemin des Passes-Dangereuses, le Mont des Allemands est un véritable petit paradis pour les amateurs de sports de glisse. Mais surtout, il s’agit du premier site de ski hors-piste au Lac-Saint-Jean.

« Avant, on n’avait pas le choix d’aller dans le Bas-Saguenay, au Mont Édouard, ou sinon il fallait aller jusqu’en Gaspésie », indique Guillaume Tremblay, membre de l’organisme Ski hors-piste Lac-St-Jean.

C’est ainsi qu’il y a cinq ans, lui et trois autres passionnés se sont réunis afin d’aménager ce qui allait être le premier site de ski hors-piste au Lac-Saint-Jean.

Le Mont des Allemands compte aujourd’hui quatre pistes d’un dénivelé d’environ 200 mètres, pour un domaine skiable total de 10 hectares, soit le fruit d’environ 1200 heures de bénévolat.

« Bon an mal an, il y a à peu près une douzaine de bénévoles qui viennent nous aider chaque année. »

Jusqu’à maintenant, les membres de Ski hors-piste Lac-St-Jean ont investi quelque 30 000 $ de leurs poches en location d’équipements et en essence, notamment. À cela s’ajoute 5 000 $ qu’ils ont pu récolter en dons et commandites du milieu.

Deux ans après le début du projet, la Fédération québécoise de la montagne et de l'escalade (FQME) a approché l’organisme afin de lui apporter différentes formes de soutien.

« Ils nous ont remboursé environ 6 000 $ de nos dépenses, et depuis un an ou deux, ils nous fournissent un peu de main-d’œuvre. »

L’an passé, une enveloppe de 32 000 $ a été remise à l’organisme dans le cadre du Programme d'aide financière pour les sentiers et les sites de plein air, laquelle « servira surtout à payer des équipes pour prêter main forte sur l'aménagement. »

Les travaux devraient culminer l’an prochain avec l’agrandissement et le peaufinage des pistes existantes. À terme, environ 80 000 $ auront été investis dans le projet.

Un site d’exception

Par ailleurs, selon Guillaume Tremblay, le Mont des Allemands est un site comme il y en a peu au Québec.

« C’est un site assez unique. Il n’y a pas vraiment de replats, il y a des sauts, des falaises, des bosses partout. On a de gros riders qui sont venus d’ailleurs et ils ont vraiment été impressionnés. »

De plus, Guillaume Tremblay souligne qu’ils se sont contentés de défricher le strict nécessaire afin de préserver la dimension naturelle du site. La montagne possède également un refuge ainsi qu’un sentier de remontée.

Bien que l’accès au site soit gratuit, Guillaume Tremblay recommande fortement aux visiteurs de préalablement s’enregistrer à la FQME au coût de 32 $ par année.

Passionné de ski hors-piste, Guillaume Tremblay affirme qu’il difficile de rivaliser avec la qualité du terrain et de l’enneigement du Mont des Allemands.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES