Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 1 s

Résolu décrète un lock-out à son usine de papier d’Alma

Jean Tremblay
Le 05 juillet 2023 — Modifié à 06 h 36 min le 05 juillet 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Produits forestiers Résolu a annoncé mardi matin la suspension des activités de son usine de papier d’Alma.

« Une décision qui survient à la suite de trois arrêts de travail de la part des employés syndiqués de l’usine dans le contexte des discussions relatives au renouvellement de leur contrat de travail échu depuis le 30 avril », explique Louis Bouchard, Directeur principal, Affaires publiques et relations gouvernementales – Canada pour PFR.

Offre déposée

« Décréter un lock-out n’est pas une décision qui se prend à la légère, mais face à la situation actuelle, la direction de Résolu estime qu’elle n’est pas en mesure de poursuivre ses activités de façon sécuritaire pour ses employés et ses installations. Nous avons présenté, le 19 juin dernier, une offre compétitive qui reflète les conditions très avantageuses que nous offrons à tous nos employés du secteur. »

« Cette offre n’a pas été présentée à nos employés par le comité de négociation, mais nous souhaitons toujours en arriver à une entente le plus rapidement possible, a déclaré Daniel Ouellet, premier vice-président, Ressources humaines. »

Mandat de grève

Rappelons qu’à la fin mai, à l’occasion d’un vote, les employés avaient voté à 91,4% pour accorder à leur exécutif un mandat de grève générale illimitée.

Selon Radio-Canada, du côté syndical, le président du Syndicat national des travailleuses et travailleurs des pâtes et papiers d'Alma, Jean-Pierre Rivard, avait confirmé un arrêt de travail plus tôt mardi.

L’usine d’Alma emploie quelque 315 personnes. La production annuelle en 2022 s’est élevée à 273 000 tonnes métriques.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES