Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Projet estimé à 6,2 M$

Des signaux encourageants pour une résidence au Collège d’Alma

Yohann Harvey Simard
Le 07 février 2024 — Modifié à 12 h 00 min le 07 février 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Des signaux encourageants pour une résidence au Collège d’Alma

Le projet de résidence étudiante du Collège d’Alma commence à se dessiner. Un coût approximatif a notamment été fixé, soit 6,2 M$ pour une résidence de 40 unités.

Toutefois, il ne s’agit que du projet de base. D’autres scénarios restent encore sur la table.

« Nous sommes encore en pourparlers avec le Centre de services scolaires du Lac-Saint-Jean pour l’ajout de 20 unités parce qu’ils ont également des besoins du côté du Centre de formation professionnelle d’Alma. Il est également question d’une résidence pour la communauté autochtone », indique le responsable des communications du Collège d’Alma, Frédéric Tremblay.

Le Collège devra aussi trancher en ce qui concerne la localisation de la résidence, qui pourrait être érigée soit sur le campus, soit au centre-ville d’Alma.

Cela fait déjà plusieurs années que le manque de logements est problématique pour la clientèle du Collège d’Alma. L’automne dernier, des étudiants étrangers avaient temporairement dû être hébergés dans les résidences du Séminaire Marie-Reine-Du-Clergé, à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Ils ont depuis été en mesure de se trouver un appartement à proximité du cégep.

Momentum

Précisons qu’il n’est pas encore certain que le Collège obtienne le financement pour construire sa résidence. Toutefois, il y a deux semaines, la Fédération des cégeps a demandé au gouvernement du Québec de débloquer un fonds de 150 M$ pour financer la construction de résidences étudiantes dans la province. Une demande qui, si elle est acceptée, pourrait permettre au Collège d’Alma d’aller de l’avant avec son projet.

« Étant donné qu’on est un des seuls cégeps au Québec à être dépourvu de résidence, on devrait normalement être les premiers à passer s’il y a des investissements ministériels de ce côté-là », estime Frédéric Tremblay.

Le Collège d’Alma devrait sous peu déposer une demande de subvention en bonne et due forme au ministère de l’Éducation.  

Demande de nouveaux programmes

Par ailleurs, le Collège d’Alma est en démarchage pour offrir deux nouveaux programmes en sécurité, soit la technique de sécurité incendie ainsi que celle d’intervention en délinquance.

La rénovation et l’agrandissement du pavillon de sécurité, le pavillon St-Jude, s’ajouteraient aux projets du Collège d’Alma dans le cas où l’établissement obtient l’accréditation pour la dispense des deux formations.  

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES