Économie

Temps de lecture : 1 min 32 s

Fort-An Construction veut percer le marché

Yohann Harvey Simard
Le 13 janvier 2022 — Modifié à 15 h 56 min le 13 janvier 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Fort-An Construction veut percer le marché

L’entrepreneur en construction Fort-An Construction a récemment débuté des travaux visant à se doter de nouveaux espaces. Ayant pour but d’offrir aux employés un espace commun et pour y entreposer les équipements et matériaux, la jeune entreprise souhaite maintenant se tailler une place dans ce marché hautement compétitif.

Débutés en octobre dernier, les travaux devraient s’échelonner jusqu’à l’automne 2022. Les nouveaux espaces, d’une superficie de 4 120 pi² et d’une hauteur de 16,5 pi, comprendront un entrepôt (2888 pi²) ainsi qu’un espace commun pour les employés (1 232 pi²).

Pour le propriétaire et fondateur de l’entreprise, Anthony Fortin, il s’agit d’un grand pas vers l’avant. En effet, depuis qu’il a fondé son entreprise en février 2018, il effectuait l’entreposage et l’administration chez lui.

« C’est sûr qu’avec des enfants qui jouent à proximité des équipements, ce n’était pas l’idéal. Le projet nous permettra d’avoir beaucoup plus d’espace pour entreposer nos matériaux et de garantir les stocks pour les clients », explique le natif de Sainte-Monique.

Garantir les prix

Selon Anthony Fortin, l’augmentation de la capacité d’entreposage permettra à l’entreprise de garantir le prix des matériaux dès le jour de la signature du contrat.

« Un contrat, ça se signe parfois un an d’avance. Avec tout cet espace, ça nous permet de garantir au client que par exemple, le prix du bois pour ses travaux restera le même, car on l’aura déjà en stock. Ça nous évite aussi de courir après les matériaux, qui parfois sont en pénurie, et de les payer à gros prix. On fait ça pour satisfaire nos clients et pour les faire économiser », avance-t-il.

Avec cette approche, l’entrepreneur veut ainsi être plus compétitif et se tailler une place d’importance sur le marché.

Expansion

Pour l’instant, la jeune entreprise ne compte que deux employés : lui-même ainsi qu’un apprenti. Il est actuellement à la recherche d’un apprenti supplémentaire et d’un menuisier.

Conscient que la quête de main-d’œuvre est devenue un défi, il croit que ces nouveaux espaces rendront son entreprise attrayante pour les chercheurs d’emplois dans le domaine de la construction.

Depuis sa création, l’entreprise a participé à plusieurs travaux de construction autour du lac Saint-Jean, de Dolbeau-Mistassini à Saint-Félicien, en passant par Alma. Anthony Fortin se dit notamment prêt à apprivoiser le marché saguenéen.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES