Dimanche, 14 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 36 s

Subvention de 24 000 $ pour l’église Saint-Joseph d’Alma

Serge Tremblay
Le 01 août 2022 — Modifié à 07 h 00 min le 01 août 2022
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

La Fabrique de l’église Saint-Joseph d’Alma a reçu une subvention de 24 500 $ du Conseil du patrimoine religieux du Québec. Il s’agit d’un pas de plus dans le processus de rénovation de l’édifice.

Cet argent servira à engager une firme d’ingénieurs d’expérience dans les travaux de bâtiments patrimoniaux, comme les églises.

« Pour le moment, les ingénieurs que nous avions n’avaient pas l’expérience dans l’évaluation des églises. Maintenant, on aura une meilleure expertise qui, on le croit fortement, devrait nous permettre d’avoir une meilleure idée d’où nous nous dirigerons avec les travaux », indique le président de la Fabrique, André Bergeron.

Il ajoute que les deux firmes devront travailler en collaboration afin de partager leur expertise et leurs observations concernant l’église Saint-Joseph.

La nouvelle firme d’ingénieurs devrait avoir terminé son travail d’ici un an.

« Ça ne veut cependant pas dire que dans un an, l’église sera rénovée. Ça sera un travail de longue haleine ces rénovations. »

Quel avenir ?

Rappelons qu’en mai dernier, la Paroisse avait pris la décision de se rétracter d’investir jusqu’à 2 M$ dans la rénovation de l’édifice. De nouvelles solutions devaient ainsi être envisagées afin de poursuivre les réparations.

La Paroisse s’ouvrait donc aux propositions de projets afin de trouver une nouvelle vocation à l’église Saint-Joseph.

« Nous avons présentement trois voies de solution possibles. Un, on trouve les fonds pour rénover l’église et le bâtiment continue ses activités religieuses. Deux, on trouve une activité ou un projet complémentaire qui s’intégrerait dans l’église. Ainsi, les célébrations religieuses se poursuivraient tout en retrouvant à l’intérieur un autre type d’activité. Ou trois, nous faisons une reconversion complète de l’église, en conservant le cachet intérieur et extérieur, mais il n’y aurait plus de célébrations religieuses », souligne le conseiller municipal d’Alma, Frédéric Tremblay.

L’objectif est cependant de poursuivre les activités religieuses à l’intérieur, avance André Bergeron.

Les cloches

Depuis maintenant un peu plus d’une semaine, les cloches de l’église ne sonnent plus. C’est la première fois depuis de nombreuses années que cela se produit.

« Les ingénieurs ont analysé la structure, et les cloches ajoutaient un grand stress supplémentaire à la charpente. On se devait donc de les arrêter, mais nous ferons ajuster les cloches afin que seuls les marteaux à l’intérieur bougent. Comme ça, dès le début du mois d’août, on entendra à nouveau les cloches sonner au centre-ville », conclut M. Bergeron.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES