Dimanche, 21 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 47 s

Sensibiliser pour éviter le pire

Yohann Harvey Simard
Le 24 août 2022 — Modifié à 12 h 05 min le 24 août 2022
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Une activité de sensibilisation se déroulait hier à proximité de l’intersection de la route 169 et du 2e Rang à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, où un accident mortel est survenu en juin dernier.

L'activité visait à rappeler aux automobilistes l'importance de respecter la limite de vitesse de ce carrefour, abaissée à 70 km/h depuis le 1er août dernier à la suite du décès de la petite Larissa Pérusse, 10 ans.

Étaient présents sur place des représentants du ministère des Transports du Québec (MTQ) , de la Société de l’assurance automobile du Québec, de la Sûreté du Québec, de Contrôle routier Québec, de la municipalité de Métabetchouan–Lac-à-la-Croix ainsi que des membres d'un comité de citoyens.

Le député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, s'est également rendu sur les lieux. Affirmant qu'il faut à tout prix éviter qu'un autre drame se produise, ce dernier se dit satisfait par les mesures prises par le MTQ jusqu'à présent.

Outre la diminution de la limite de vitesse à 70km/h, "il y a plusieurs interventions qui ont été faites à court terme", dit-il, dont  l'installation de panneaux lumineux et l'ajout sur la voie d'un marquage hachuré afin de créer un effet de rétrécissement du corridor routier.

Des radars pédagogiques, un type de radar automatique affichant la vitesse des automobilistes passant dans une zone donnée, seront également mis en place sous peu, ajoute Andrée-Anne Duchesne, porte-parole régionale du MTQ.

Quant à lui, le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, André Fortin, voyait d'un bon œil la tenue de l'activité de sensibilisation, rappelant que des améliorations avaient rapidement été constatées après qu'une activité similaire ait eu lieu en lien avec l'aménagement d'une voie de virage à gauche dans le secteur de LAR Machinerie.

Deux options à l'étude

Afin de rendre l'intersection de la route 169 et du 2e Rang sécuritaire à long terme, deux options sont actuellement envisagées par le MTQ , soit la mise en place d'un feu de circulation et l'aménagement d'un carrefour giratoire.

Les carrefours giratoires sont reconnus pour assurer une meilleure fluidité de la circulation et pour réduire davantage les risques de collision que les feux de signalisation, soutient Andrée-Anne Duchesne, expliquant "qu'avec un carrefour giratoire, oui, il y a encore des accidents, mais ils sont moins graves parce que ça l'impose un ralentissement".

Toutefois, elle rappelle que la mise en place d'un carrefour giratoire nécessite "beaucoup plus de temps" que ce qu'il en faut pour implanter un feu de circulation.

Des caméras visant à observer le comportement des automobilistes ont notamment été installées dans le but de déterminer la solution la plus adéquate, dont le dévoilement est prévu en décembre prochain. Un comité de citoyens de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix participera à la prise de décision.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES